Nouvelle vague de licenciement pour Makerbot qui se tourne vers la sous-traitance

usine de makerbot

Dans un communiqué paru ce lundi, Makerbot, fabricant américain d’imprimantes 3D grand public, a annoncé sa décision de sous-traiter sa production à son compatriote Jabil. Selon l’entreprise New-Yorkaise, cette mesure vise à réduire ses coûts de fabrication, pour concurrencer plus efficacement sur le marché mondial et s’adapter à la volatilité d’un marché émergent.

« adapter rapidement notre production aux exigences du marché »

« L’adoption d’un modèle de fabrication flexible nous permettra d’adapter rapidement notre production aux exigences du marché, sans avoir à supporter les coûts fixes associés au maintien de notre usine de New York. » A déclaré Jonathan Jaglom PDG de Makerbot.

Cinquième sous-traitant mondial de l’électronique, présent dans 28 pays à travers le monde, Jabil effectuera la fabrication et l’assemblage de l’ensemble de la gamme Makerbot, dans l’une de ses usines en Chine.

« Notre ADN et notre culture reste à Brooklyn »

Cette mesure qui prendra effet dans les six prochains mois, signe bien sûr la fermeture de l’usine de New-York, et implique le licenciement de la majorité de la main d’oeuvre. Seules les activités de prototypage, de réparation, de logistique et de contrôle qualité, ainsi que le siège social de l’entreprise seront épargnées. « Notre ADN et notre culture reste à Brooklyn, nous sommes très fiers d’être ici. » A affirmé Jonathan Jaglom.

En 2015, Makerbot avait déjà procédé à deux plans de licenciement, dont une première vague de renvoie en avril et un deuxième dégraissage en octobre visant à réduire de 20% ses effectifs soit une centaine de personnes. Fondée en 2009 par Bre Pettis puis rachetée en 2013 par Stratasys, Makerbot Industries a du faire face ses dernières années à un marché de plus en plus concurrentiel, et des ventes bien deçà de ses objectifs. En cause notamment, sa cinquième génération d’imprimantes 3D qui non seulement a tardé à sortir sur le marché, mais qui a connu de nombreux déboires techniques avec son « Smart extruder ».

makerbot 5ème génération

Makerbot revient avec deux nouvelles imprimantes 3D !

Makerbot fait sa rentrée avec Replicator + et Replicator Mini +, des imprimantes 3D à destinées aux professionnels et enseignants.