Bientôt des maisons imprimées en 3D en France ?

maison imprimée en 3D en France

Si la construction de bâtiments par impression 3D a pendant longtemps été un fantasme, le développement à grande vitesse de cette technologie a mis fin à cette arlésienne. Après le chinois Winsun, l’américain Contour Crafting ou encore le Slovénien BetAbram, c’est au tour du français Machines-3D d’avancer ses pions et de lancer son propre projet d’imprimante 3D pour maison. Plus connue pour son activité de distribution d’imprimantes 3D et de produits associés (scanner, consommables…), cette start-up fondée il y a 3 ans vise désormais plus haut en s’attaquant cette fois-ci au BTP.

Forte de son savoir faire et du réseau de ces gérants dans ce secteur, Machines-3D et le designer belge Gaël Collaro, ont donné naissance au projet Constructions 3D. Un programme collaboratif open source destiné à réunir les différents acteurs de ce domaine, pour un habitat novateur à la fois social et écologique. En combinant impression 3D et l’emploi de matériaux locaux recyclés, Constructions 3D vise à bâtir des bâtiments respectueux de l’environnement pour un coût de construction inférieur aux techniques traditionnelles.

Comme le montre la vidéo ci-dessous, contrairement à ses concurrents, le procédé d’impression 3D ne prendra pas la forme d’une grosse buse d’impression qui se déplacera sur des rails, mais d’une sorte de petite grue armée d’un bras robotique. Alimentée en béton composite par un camion toupie, l’imprimante 3D pourra s’affranchir de pratiquement toutes les contraintes géométriques et construire ainsi des logements personnalisés. En terme de volume la machine pourrait construire des bâtiments jusqu’à 18m de diamètre et 10 m de haut, pour une vitesse d’impression entre 50 mm/s à 400 mm/s selon la complexité de l’impression. Les applications sont très larges allant de la construction de logements aux mobiliers urbains, en passant par des éléments de voirie.

Si cette technologie pourrait être rapidement opérationnelle, elle devra néanmoins faire face à des freins juridiques. En effet répondre aux réglementations des pouvoirs publics et des bureaux de contrôle tout en créant de nouvelles normes, constituera un défi bien plus grand que l’aspect technique en lui-même… Structures publiques ou privées, Constructions 3D cherche aujourd’hui des partenaires à même de la soutenir dans son projet. Ingénieurs, investisseurs, développeurs… si vous aussi voulez participer à cette révolution et marquer le bâtiment d’une pierre blanche… alors contactez les sans plus attendre. Le CROUSS de Lille pourrait être le premier à inaugurer ce procédé via l’impression d’une résidence étudiante de 1000 chambres, le chantier est actuellement à l’étude…

Articles relatifs à la fabrication additive appliquée à la construction