Local Motors installe une imprimante 3D géante pour fabriquer son mini bus

imprimante 3d LSAM de Thermwood

Local Motors, jeune constructeur automobile américain, a reçu dans son usine de Phoenix la plus grande imprimante 3D composite au monde. Il s’agit de la LSAM 10 x 4 (Large Scale Additive Manufacturing), un système très impressionnant mis au point par un fabricant américain du nom de Thermwood spécialisé dans les machines CNC.

Connue pour sa voiture imprimée en 3D Strati et son mini bus Olli, Local Motors est un constructeur de véhicules spécialisés fabriquées par impression 3D. Depuis 2016, la jeune pousse enchaîne les levées de fond pour accélérer son développement. En début d’année, elle bouclait ainsi un tour de table record de 1 milliard de dollars. Restructurée il y a peu sous la société LM Industrie, la jeune entreprise compte déjà plusieurs clients de renom, comme Allianz Group, Airbus mais aussi l’United States Marine Corps.

PDG et co-fondateur de LM Industries, John B. Rogers Jr déclarait : « La fabrication de masse est une époque révolue. Nous ne pouvons pas continuer à produire des produits de la même manière que nous sommes habitués. Le monde évolue trop vite pour que la fabrication traditionnelle se maintienne. LM Industries a pour mission de transformer la fabrication de masse en micro-fabrication afin de s’adapter au nouveau rythme de la technologie et à l’évolution rapide des besoins des consommateurs. »

Destinée à la fabrication de pièces renforcées à grande échelle, la LSAM installée par Thermwood sera utilisée pour produire Olli, un mini bus électrique autonome. Une première version du véhicule avait été imprimée à l’aide d’une imprimante 3D très grand format (la BAAM) développée par Local Motors Cincinnati Incorporated et Oak Ridge National Laboratory.

Impressionnante par sa taille, la LSAM 10’x40 est une imprimante 3D modulable capable d’imprimer des pièces jusqu’à 12 mètres x 3 mètres. Les systèmes développés par Thermwood sont des machines à double portique qui selon leur configuration peuvent imprimer en 3D ou faire du fraisage CNC sur 5 axes.

De type FDM (dépôt de matière fondue) la LSAM embarquerait également trois têtes capables de déposer jusqu’à 225 kilos de matière par heure. Tout comme la BAAM, la machine imprime à partir de granulés développés par Techmer composés de 80 % d’ABS et 20 % de fibres de carbone. Selon les dires du constructeur, une imprimante 3D de 100 pieds de long (environ 30 mètres), serait tout à fait possible.

En octobre 2017, Thermwood faisait la démonstration de son système à grande échelle en fabriquant une coque de bateau (voir photo ci-dessus) pour le constructeur naval Marine Concepts. Il avait fallu seulement 30 heures d’impression + 50 heures d’usinage pour produire la pièce de 1300 kg.