3Doptimizer : un nouveau logiciel pour résoudre les erreurs d’impression 3D

Malgré ses avancées, l’impression 3D, qui plus est grand public, est encore loin du « plug and print », (branche et imprime), fut un temps revendiqué par de nombreux fabricants. Parce qu’un grand nombre de facteurs conditionnent la réussite d’une impression 3D, comme l’imprimante, les matériaux, la conception, l’environnement, mais aussi les paramétrages, les erreurs d’impression ne sont pas rares.

Un profil prédéfini, par définition, ne permet pas s’adapter à toutes les situations. Pour cette raison, il existe autant de réglages possibles que de pièces à imprimer. De nombreuses heures sont parfois nécessaires pour trouver les paramètres optimaux.

C’est pour répondre à cette problématique qu’un certain Fabcontrol, filiale du fabricant letton d’imprimantes 3D Mass Portal, a mis au point un outil logiciel dénommé 3DOptimizer. Financée par le groupe Rolands Moisejs, Overkill Ventures, EKJ Investments LLC et un investisseur privé suisse, ce logiciel permet d’améliorer le rendement des imprimantes 3D et de faciliter l’adoption de nouveaux matériaux.

« Nous avons rapidement constaté que notre logiciel pouvait aider la plupart des utilisateurs d’imprimantes 3D à passer moins de temps à essayer de « composer » leur configuration »

Fonctionnant avec la plupart des imprimantes 3D FFF / FDM prenant en charge le gcode, 3DOptimizer permet d’optimiser les paramètres de votre choix, comme la résistance mécanique, la vitesse d’impression ou la finition. Le logiciel guide l’utilisateur à travers différents tests et génère des fichiers à imprimer en fonction de votre configuration et des entrées tests précédentes.

L’impression de plusieurs échantillons tests, entre quatre et douze, permet ensuite à l’utilisateur d’évaluer visuellement les réglages et de sélectionner les meilleures combinaisons de paramètres. L’utilisateur n’a alors plus qu’à télécharger ses profils et les utiliser pour les slicers les plus populaires comme Simplify3D, PrusaSlicer et Cura… Les sessions de tests prendraient moins de quatre heures et consommeraient moins de 2,5 mètres de filament (1,75 mm).

Co-fondatrice de FabControl et ancienne CEO de Mass Portal, Janis Grinhofsa a déclaré « ce projet est basé sur les recherches du Dr Georgijs Bakradze. Il a débuté en interne dans une entreprise d’impression 3D – nous avions besoin d’un moyen systématique pour faire fonctionner les nouveaux matériaux. Nous savons ce qu’il faut faire pour obtenir les meilleurs résultats avec la technologie FFF. Il faut réunir la science des matériaux, l’impression 3D pratique, l’expérience du matériel et des logiciels, et y consacrer beaucoup de temps. Nous avons rapidement constaté que notre logiciel pouvait aider la plupart des utilisateurs d’imprimantes 3D à passer moins de temps à essayer de « composer » leur configuration. »

D’ores et déjà disponible, le logiciel 3DOptimizer peut-être testé gratuitement pendant 7 jours. Aucun enregistrement de carte ou prépaiement n’est requis. Passé ce délai, l’abonnement de 1 semaine est de 4,95 $, et de 14,95 $ pour 1 mois.