CURA 3.2 optimise vos impressions 3D avec de nouvelles fonctionnalités

logiciel Cura 3.2

Après une première mise à jour de son célèbre logiciel devenu officiellement Ultimaker Cura 3.0 en octobre 2017, le fabricant d’imprimantes 3D Ultimaker revient en 2018 avec une nouvelle version baptisée CURA 3.2. Très populaire chez les makers, le logiciel de gestion d’impression 3D et de slicing (tranchage) s’enrichit de nouvelles fonctionnalités pour optimiser encore un peu plus nos impressions 3D.

Sur le même principe que VariSlice développé par Autodesk, la première nouveauté proposée par l’éditeur néerlandais est une fonctionnalité capable d’adapter les épaisseurs de couche en fonction de la géométrie de votre objet. Alors qu’en temps normal le tranchage se limite à une épaisseur de couche fixe, ce nouvel outil dénommé Adaptive layers (voir ci-dessus), fonctionne avec un algorithme qui attribue une hauteur de couche plus épaisse aux surfaces verticales – permettant ainsi d’imprimer plus rapidement – et une hauteur de couche plus minces aux surfaces inclinées pour les rendre moins visibles.

« Une carte de couleur allant du jaune au bleu représente l’épaisseur relative de chaque couche »

En faisant varier ainsi les épaisseurs de couche selon la forme de l’objet, on obtient une nette amélioration de la finition de surface, tout en optimisant la durée d’impression et de quantité de matériau utilisé. « Le schéma de couleurs « Layer thickness », qui se trouve dans le mode « Layer view », vous permet de prévisualiser l’épaisseur de la couche de l’impression. » Explique Ultimaker. « Une carte de couleur allant du jaune (le plus épais) au bleu (le plus étroit) représente l’épaisseur relative de chaque couche. »

Tree support

fonctionnalité Tree support

Tout aussi pertinente, l’autre fonctionnalité de Cura 3.2 vise cette fois-ci à optimiser la création de supports verticaux parfois nécessaires pour imprimer des pièces en surplomb. Ces structures de soutien ont en effet quelques inconvénients, parmi lesquelles l’altération de l’état de surface des impressions.

Avec la nouvelle fonctionnalité « Tree support », il est désormais possible générer des supports organiques en forme d’arbres. Déployées telles des branches, ces supports arborescents convergent vers les zones nécessitant des structures de soutien. Cette nouvelle approche permet ainsi de réduire les zones de contact et d’obtenir au final un meilleur état de finition global. La fonctionnalité Tree support peut être combinée avec d’autres méthodes de support.

Parmi les autres nouveautés du logiciel, citons également la fonctionnalité Multi-build plate (Plaque multi-construction). En activant cet outil, l’utilisateur peut désormais créer plusieurs plaques de construction et les gérer avec des paramètres séparés en une seule session. Chaque plaque de construction créée sera ajoutée à la file d’attente d’impression dans Cura Connect. Ceci élimine le besoin d’effacer la plaque de construction plusieurs fois et de rationaliser le flux de travail. Compatible avec Windows, Mac OS et Linux Cura 3.2 est d’ores et déjà téléchargeable gratuitement.

Multi-build plate