Chine : 10 maisons imprimées en 3D en 24 h

maison 3d

L’impression 3D pourrait avoir franchi un cap majeur dans le secteur du bâtiment. Une société chinoise du nom de WinSun Decoration Engineering Co affirme avoir imprimé en 3D pas moins de 10 maisons en 24 h. D’une superficie de 200 m2, les logements n’ont pas été entièrement imprimés, mais uniquement leur structure. Leur coût unitaire serait seulement de 4340 €.

C’est une imprimante 3D aux dimensions gigantesques (32 m de long sur 10 m de large et 6,6 m de hauteur) qui a été utilisée pour imprimer les dizaines de pans de murs. Ces derniers ont ensuite transportés dans un quartier de Shanghai, pour être montés en l’espace d’une journée.

Cette machine dont on ignore encore le nom fonctionne selon même principe que Contour Crafting, c’est-à-dire en superposant plusieurs couches de béton composite, comme pourrait le faire une imprimante 3D FDM de bureau. Le matériau en question se veut écologique car composé à la fois de ciment et de fibres de verre issus de déchets de construction.

shangai
mur

La société compte d’ailleurs reconvertir plusieurs centaines d’usines désaffectées et de maison pour fabriquer sa matière première. En effet, en Chine les bâtiments sont rasés au bout de 30 ans seulement, générant ainsi 1,6 milliards de tonnes de déchets par an. Aujourd’hui seul 5% de ces déchets sont recyclés dans ce pays contre 95 % au Japon par exemple.

Plusieurs questions restent pour le moment en suspens à savoir le temps de séchage de ce fameux béton et sur sa capacité à isoler… Pour cette imprimante 3D anonyme, peu d’informations techniques et de photos ont été dévoilées par la compagnie chinoise, celle-ci préférant sûrement pour le moment protéger son invention, à moins que ça ne fasse aussi partie de sa stratégie marketing…

construction

habitat

D’autres articles sur l’impression 3D appliquée à la construction