LM3D : la première voiture de série imprimée en 3D

local-motors-lm3d-swim

Bien souvent lorsqu’il est question de voitures imprimées en 3D, le nom de Local Motors suit rapidement derrière…  En l’espace de 2 ans à peine, ce constructeur américain est devenu une référence en la matière. Depuis 2007, année de sa création, cette petite marque basée dans l’Arizona est aujourd’hui l’un des premiers sites de développement collaboratif en open source de véhicules. En septembre 2014, Local Motors défrayait pour la première fois l’actualité avec sa fameuse Strati, la première voiture imprimée en 3D. Quelques mois plus tard, l’américain récidivait avec une magnifique réplique de la Shelby Cobra, fabriquée à partir du même procédé.

Pour autant et malgré la prouesse technique, ces véhicules bien que parfaitement fonctionnels n’étaient pas commercialisables. L’entreprise américaine a donc travaillé sans relâche pour réussir un projet encore plus ambitieux : celui de commercialiser la première voiture imprimée en 3D.

voiture 3d

LM3D plage

versions local motors

Un pari que Local Motors est sur le point de transformer ! En effet, ce 4 novembre 2015, les dirigeants de l’entreprise ont profité du SEMA SHOW pour dévoiler la LM3D Swim, la première voiture commerciale imprimée en 3D. Ce véhicule électrique dont le moteur a été fourni par Renault (+ câble et batterie), est une coupée 4 places. Fabriquée en deux mois seulement, le prototype a nécessité 44 heures d’impression, durée qui devrait être ramenée à 24 heures d’ici sa commercialisation programmée pour 2016.

Selon Local Motors, 75% des pièces de la voiture ont été imprimées en 3D, à savoir la carrosserie, le châssis et certains éléments de l’habitacle. A terme, le constructeur pense pouvoir atteindre les 90 %. L’imprimante 3D utilisée est la même que pour la Strati et de la Shelby Cobra, à savoir la BAAM (Big Area Additive Manufacturing), une machine fonctionnant de type FDM. Cette imprimante géante au volume de fabrication record (6m x 2,4 m x 1,8 m), imprime à partir d’un matériau développé par la société Techmer, composé de 80 % d’ABS et de 20 % fibres de carbone.

ingénieurs local motors

vitre

ponçage 3d

« rendre les voitures imprimées en 3D plus sûres »

Pour produire la LM3D Swim à grande échelle, Local Motors disposera d’un réseau mondial de plusieurs petites usines équipées de 4 à 5 imprimante BAAM. Une première unité ouvrira l’année prochaine à Knoxville (Tennessee), avec une capacité de production qui devrait atteindre les 2 400 véhicules par an. Outre sa capacité à réduire le temps de production et les investissements en équipement, l’impression 3D offre également plus de flexibilité. Ainsi Local Motors pourra proposer à ses clients, différentes versions et options de son véhicule. Deux versions seront disponibles dans un premier temps : un modèle sport et un modèle buggy des sables.

En attendant les préventes qui débuteront au printemps prochain, LM3D devra d’abord passer divers homologations et crash-tests pour pouvoir circuler sur la route. Local Motors a déclaré être serein à ce sujet. « À vrai dire, notre objectif est de rendre les voitures imprimées en 3D plus sûres que les voitures traditionnelles ». A commenté l’entreprise sur son site.

  • Les premières commandes débuteront via une campagne de financement lancée sur la plateforme Indiegogo au 2ème trimestre 2016. Le prix de la LM3D devrait se situer autour des 53 000 $ soit environ 49 000 €.