Pari réussi pour Drawn et ses lions imprimés en 3D

lion impression 3d OL

Le 16 février dernier, Drawn, start-up française spécialisée dans l’impression 3D grande taille, dévoilait un gigantesque lion bleu imprimé en 3D à l’entrée du Grand Stade de l’Olympique Lyonnais. Commandée par l’OL et imaginée par le cabinet d’architecte Naço, cette sculpture monumentale était la première d’une série de quatre lions destinés à orner les quatre points cardinaux du stade. Dans un communiqué publié ce samedi sur Facebook, Sylvain Charpiot, fondateur de la jeune pousse lyonnaise, annonçait la fin de ce chantier titanesque.

« Voilà un chantier de titan finalisé. Ces 4 lions installés ont en plus été couronnés par une belle victoire ce soir…Chantier long, risqué et pas simple a tous niveaux. Content qu’il soit derrière. Il faut a présent puiser l’énergie pour gérer après… »

Véritable challenge technique, ces statues mesurant 4,2 mètres de haut pour 1,5 tonne, ont nécessité chacune 69 km de filaments plastiques et vingt jours non-stop d’impression. Les sculptures ont été imprimées en 88 éléments, sur un ABS chargé de fibre de verre, peint ensuite par un carrossier aux couleurs de club (bleu, blanc, or et rouge). Ces statues constituent une première mondiale, à ce jour aucune pièce aussi grosse n’avait été imprimée en 3D.

Fondée en 2014 par Sylvain Charpiot, ingénieur et entrepreneur et Samuel Javel, designer, Drawn est une start-up lyonnaise spécialisée dans l’impression 3D grand format de mobilier design et personnalisable. Draw imprime du mobilier XXL grâce à « Galatéa », une imprimante 3D hybride de 2 tonnes, équipée d’un bras robotique issu des usines Peugeot d’Aulnay-sous-Bois.

lion impression 3d olympique lyonnais


Les lions du Parc OL imprimés en 3D par TLM