Les plus beaux bijoux du monde imprimés en 3D

un bijou fabriqué avec imprimante 3D

Tous les ans et ce depuis 1917, a lieu en Suisse le plus grand salon du monde dédié à la bijouterie et l’horlogerie. Appelée Baselworld, cette foire géante célébrant le savoir faire de ces deux artisanats de luxe, rassemble plus de 100 000 visiteurs chaque année. Le distributeur Multistation et le fabricant d’imprimantes 3D Solidscape, y organisent depuis 2013 un concours récompensant les plus belles créations conçues sur ses machines.

Solidscape est actuellement la référence en matière de prototypage rapide dans les domaines de la joaillerie et du luxe. Ses imprimantes 3D à cire telles que la 3Z Pro sont particulièrement prisées par les bijoutiers pour leur qualité d’impression à cire perdue. Des outils de pointe se vendant entre 25 000 et 49 000 dollars utilisés également dans les domaines de la médecine pour la fabrication de prothèses, de l’aérospatial ou encore la fabrication de jouets.

Solidscape BaselWorld Design Competition 2014

L’édition 2014 du concours BaselWorld Design Competition a révélé hier ses cinq gagnants. Dans les mois qui ont précédé Baselworld, les participants ont du passer une première épreuve en envoyant le fichier .stl de leur création à Multistation chargé de la pré-sélection. Les finalistes désignés par Solidscape, ont ensuite imprimé leur moule sur une imprimante 3D à cire Solidscape MAX 3D pour l’évaluation de leur technique et de leur créativité.

Pour la deuxième année consécutive l’équipe OG- Art Studio de Bialystok (Pologne) à remporté le grand prix pour son magnifique cheval de platine. Une pièce exécutée avec beaucoup de finesse et de détail requérant une précision extrême pour la phase l’impression. (Pour les photos ci-dessous, les moules sont en bleu)

La première médaille d’or revient à l’Ukrainien Stanislav Drokin pour sa bague en forme de rainette incrustée de diamants, celle-ci a en plus la particularité d’avoir une bouche mobile.

Un cocorico pour notre bijoutier français Alain Dinant qui a décroché la seconde médaille d’or (+ 400 $) et ce pour la 2ème année consécutive. Sa création, un bijou sous la forme d’un buste évoquant les figures de proue des bateaux du 18ème siècle. Décliné en or et argent, celui-ci se destine à orner les cigarettes électroniques.

« Ces pièces superbes et très détaillées disposent de géométries très complexes qui ne pourraient être réalisées sans la combinaison de CAO brillants et la haute précision des imprimantes 3D de Solidscape. » déclarait M. Fabio Esposito PDG de Solidscape. »

Médaille d’argent décernée à la Thaïlandaise Ananya Chauchangleg pour sa bague en or et ses trois éléphants sertis de pierres précieuses.

Deuxième médaille d’argent remise au canadien Remus Covriga pour ses boucles d’oreilles.

Le marché de la bijouterie estimé à 900 millions de dollars !

Dans son dernier rapport, le cabinet américain SmarTech estime que le marché de l’impression 3D appliquée à la bijouterie pourrait atteindre les 900 millions $ en 2026.

Articles relatifs à la bijouterie