HP dévoile ses premières imprimantes 3D industrielles !

imprimante 3d HP Jet Fusion 3D 3200 4200

Ce mardi, à l’occasion du RAPID d’Orlando, salon dédié à la fabrication Additive se tenant actuellement en Floride, HP a dévoilé son premier système d’impression 3D commercial. Dénommée HP Jet Fusion 3D Printing Solution, cette technologie destinée à un usage industriel, est annoncée par le géant américain comme 10 fois plus rapide et 50 % moins chère que les solutions actuelles. Le système sera incarné par deux modèles, les HP Jet Fusion 3D 3200 et 4200, des machines destinées à la fabrication de prototypes et de pièces finies de haute qualité.

« HP Jet Fusion 3D Printing Solution offre une combinaison de la vitesse, la qualité et de coût jamais vue »

« HP Jet Fusion 3D Printing Solution offre une combinaison de la vitesse, la qualité et de coût jamais vue dans l’industrie. Les entreprises et les fabricants peuvent complètement repenser leur façon de concevoir et de fournir des solutions à leurs clients. » A déclaré Stephen Nigro, président de la division impression 3D chez Hewlett Packard.

hp-jet-fusion-system

A gauche les modèles 3200 et 4200 – à droite la station de post-traitement

Les imprimantes 3D HP Jet Fusion 3D 3200 et 4200 fonctionnent selon un procédé par liage de poudre similaire à la technologie à jet d’encre 3DP (Three-Dimensional Printing). Le procédé consiste à déposer une couche de poudre de matériau sur le plateau d’impression, qui est ensuite agglomérée par de fines gouttes de liants projetés par une barre mobile de 30 000 buses. Cette dernière est capable d’imprimer au niveau du voxel (50 microns) à raison de 340 millions de gouttelettes d’agent de fusion à la seconde, permettant ainsi une multitude de combinaisons de couleurs, de matériaux et d’applications.

Si le procédé ne fonctionne pour le moment qu’avec un seul thermoplastique (PA12), HP compte étendre les capacités de sa technologie avec des matériaux céramiques , des métaux et des impressions multicouleurs. La solution d’impression HP Jet Fusion 3D exploite une suite logicielle intuitive dénommée HP SmartStream 3D compatible avec les fichiers STL mais surtout le fameux .3MF (3D Manufacturing Format), nouveau format destiné à résoudre les problèmes d’interopérabilité et de fonctionnalité que connaissent les formats actuels. Hewlett Packard a lancé toute une série de partenariats visant à développer ses matériaux, avec notamment le groupe de chimie français Arkema ou l’allemand BASF, ainsi que Siemens, Autodesk ou encore Materialise pour la partie logicielle. 

HP-pièce

HP Jet Fusion 3D 3200 et 4200 mesurent chacune 2178 x 1238 x 1448 mm pour 730 kg à la pesée. Leur volume de fabrication est identique à savoir 406 x 305 x 406 mm pour une résolution de 1200 dpi. Côté vitesse d’impression, la 4200 est 25 % plus rapide soit 4500 cm3/hr pour 0,08 mm d’épaisseur de couche, contre 3500 cm3/hr et 0,07 mm pour le modèle 3200. La technologie développée par HP comprend également une station de post-traitement dénommée HP Jet Fusion Processing Station (voir vidéo ci-dessous), destinée à la finition des pièces et au recyclage des poudres matériaux.

La Jet Fusion 3D 3200 sera commercialisée courant 2017 pour un prix avoisinant les 120 000 €. Le modèle 4200 sera mis sur le marché pour la fin d’année pour environ 200 000 €.

pièces-hp

Hewlett Packard dévoile sa première imprimante 3D

Dans un communiqué Hewlett Packard dévoile enfin sa première imprimante 3D

Meg Whitman s’intéresse à l’impression 3D

Le PDG de HP dévoile les ambitions de HP pour l’impression 3D.

HP et Epson veulement leur imprimante 3D

Les géants HP et Epson développe leur propre imprimante 3D.

HP et Autodesk unissent leur force

HP et Autodesk annoncent un partenariat visant à intégrer intégrer intégrer l’imprimante 3D Multi Jet Fusion de HP à la plateforme Spark.

HP s’associe à Intel

Les géants américain HP et Intel ont conclu un partenariat visant à équiper la Multijet Fusion du processeur Core™ i7.