Le gouvernement sud-coréen investit 34 millions € dans la fabrication additive

A l’image de l’investissement massif de la Corée du Sud dans la robotique et de ses ambitions considérables dans ce domaine, le gouvernement Sud-Coréen a annoncé un plan de financement de 41,2 milliards de won soit 34,4 millions d’euros pour le développement et la croissance de l’impression 3D. Emanant du Ministère de la Science, des TIC et de la Planification, l’enveloppe affectée dès cette année, vise à soutenir cette industrie en plein essor. Né d’un rapport du ministère sud-coréen identifiant l’impression 3D comme un fort potentiel de croissance, le plan de financement vise à renforcer les entreprises d’impression 3D et à aider les différentes industries (militaires, médicales…) à produire des composants imprimés en 3D.

« l’impression en 3D est la technologie qui amènera l’innovation dans le domaine de la fabrication et créera un nouveau marché »

« L’industrie de l’impression en 3D est la technologie qui amènera l’innovation dans le domaine de la fabrication et créera un nouveau marché en amenant un changement de paradigme dans l’industrie. »A commenté Kang Seong-joo, un fonctionnaire du ministère des TIC. « Il est important que les ministères coopèrent pour faire face activement à la tendance mondiale qui évolue rapidement. »

En 2014 déjà, la Corée du Sud lançait un premier plan de financement de 1,7 million d’euros visant à développer la filière de l’impression 3D. Le pays affichait déjà de sérieuses ambitions : produire à l’horizon 2020 cinq compagnies compétitives au niveau international dans ce domaine et rentrer dans le top 3 mondial de l’impression 3D en prenant 15 % du marché global (contre 2,3% à l’époque).

La Corée du Sud apparaît comme un pays particulièrement fertile et propice à la diffusion de la fabrication additive et plus globalement de l’industrie du futur, notamment en raison du haut niveau d’éducation et de qualification de sa main d’oeuvre, mais aussi la présence de ses conglomérats industriels, les haebols.

Selon un rapport du cabinet américain IDC, le marché de l’impression 3D dans la région l’Asie-Pacifique (hors Japon) atteindrait les 4,3 milliards de dollars en 2019.

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn