Markforged présente deux nouvelles imprimantes 3D industrielles : les X3 et X5

The Industrial Series de Markforged

Start-up américaine basée dans le Massachusetts, Markforged dévoilait en 2014 la première solution d’impression 3D capable d’imprimer à partir de filaments carbone : la Mark One. Depuis la jeune pousse a enrichi son catalogue avec notamment sa série Onyx, plus abordable, la Mark X destinée aux industriels, et enfin la Metal X pour la fabrication des pièces métalliques. Aujourd’hui, la start-up revient avec une nouvelle génération d’imprimantes 3D dénommée « The Industrial Series ». Comme son nom le suggère, elle se compose de trois machines parmi lesquelles la Mark X rebaptisée X7, et deux nouveaux modèles appelés X3 et X5.

« Les clients peuvent maintenant, avec facilité, imprimer des pièces du même jour qui optimisent la force et l’abordabilité pour leurs besoins spécifiques »

« Pendant 30 ans, les clients d’impression 3D ont été forcés d’accepter des compromis entre force, temps et accessibilité financière – sans possibilité de bénéficier des trois. Avec la série industrielle et la nouvelle imprimante Metal X, ces compromis n’existent plus. Les clients peuvent maintenant, avec facilité, imprimer des pièces du même jour qui optimisent la force et l’abordabilité pour leurs besoins spécifiques, » a déclaré Greg Mark fondateur de Markforged.

Proposée à 36 990 $, l’imprimante 3D X3 fonctionne avec le filament Onyx, un matériau de couleur noire combinant nylon et micro-fibres de carbone 20 fois plus résistant et rigide que les filaments ABS classiques. En plus du filament Onyx, la X5 vendue elle à 49 500 $, peut renforcer ses impressions avec un fil chargé en fibres de verre. Les pièces ainsi obtenues sont 19 fois plus résistantes et 10 fois plus rigides que celles imprimées avec les plastiques traditionnels. Les trois machines offrent un volume de construction de 300 x 270 x 200 mm pour une résolution de 50 μm.

« Notre première imprimante Markforged s’est payée en moins de 1,5 mois et nous a économisé plus de 81% par rapport à l’usinage »

Alors qu’environ un tiers des clients de la société investissent dans une deuxième machine après en avoir acheté une première, Markforged propose un programme de mise à niveau qui permet de passer d’un investissement initial (par exemple dans la X3) jusqu’à une machine plus coûteuse et plus performante comme la X5 ou la X7.

Société d’accessoires de tuyaux et d’accessoires, Dixon Valve confirme : « Notre première imprimante Markforged s’est payée en moins de 1,5 mois et nous a économisé plus de 81% par rapport à l’usinage», a déclaré Bill Hollingsworth, vice-président à l’ingénierie chez Dixon Valve. « C’est pourquoi nous sommes ravis d’être le premier à aligner les capacités de l’une des nouvelles imprimantes industrielles de Markforged en interne. »