Le chinois Yibo3D dévoile une imprimante 3D métal ultra-compacte et bon marché

imprimante 3d métal YBRP 140

Yibo3D, constructeur chinois de machines de fabrication additive basé à Pékin, a dévoilé hier sa dernière imprimante 3D. Présentée au parc industriel sino-allemand de Shandong, cette machine dénommée YBRP-140 est la première imprimante 3D métal chinoise à passer sous la barre du million de Yen (140 000 €) soit environ 136 000 €. Dans un marché où les imprimantes 3D métal peuvent dépasser le million de dollars et faire la taille d’une armoire, YBRP-140 se distingue par son gabarit ultra-compact. Fonctionnant sous la technologie SLM (Selective Laser Melting), procédé qui consiste à fusionner une poudre métallique avec un faisceau laser, cette imprimante pas plus grosse qu’une machine à laver, se destine à la fabrication de pièces métal de qualité industrielle. Si Yibo3D a pensé ce modèle pour la bijouterie, la YBRP-140 convient aussi très bien à la fabrication de pièces en titane, nikel ou alliage de cuivre pour l’aérospatial ou encore d’implants médicaux.

imprimante 3d métal chinoise

Malgré son caractère bon marché, la YBRP-140 propose une qualité d’impression qui n’a rien à envier à ses concurrentes : « En prenant l’exemple des matériaux à base de fer, la machine peut imprimer avec des épaisseurs de couche de 0.02mm seulement. Sur une pièce de 100 mm, la précision d’impression ne s’écartera pas plus d’un 0,1 mm », a déclaré Yibo3D qui annonce une commercialisation pour le second semestre 2016.

La YBRP-140 reflète bien la politique industrielle chinoise qui depuis 2 ans à mis en place une véritable stratégie de développement autour de l’impression 3D pour renforcer l’industrie du Pays (Made in China 2025). En Chine, les ventes d’imprimantes 3D ont connu une croissance exceptionnelle avec 77 000 unités vendues en 2015 contre 34 000 en 2014. Selon les experts, 2016 devrait être une année particulièrement faste pour l’impression 3D métal chinoise avec un marché qui pourrait atteindre les 1,5 milliard de dollars.

chine impression 3d

Articles relatifs aux petites imprimantes 3D métal

InssTek dévoile MX-Mini, une imprimante 3D métal parmi les plus compactes du marché !