Pâtes imprimées en 3D : Barilla poursuit ses recherches !

imprimante 3D à pâtes Barilla

Il y a a peine un an, à l’occasion de l’exposition universelle 2015 de Milan, la marque italienne Barilla faisait sensation en dévoilant la première imprimante 3D capable de fabriquer des pâtes. Issue de cinq années de recherche en partenariat avec l’institut néerlandais TNO Eindoven, cette machine encore à l’état de prototype continue de mobiliser les équipes R&D de Barilla.

« Lorsque le projet a été lancé, le temps nécessaire pour faire les pâtes était beaucoup plus long, il était de 20 minutes pour imprimer une seule pâte, et aujourd’hui nous pouvons imprimer quatre pièces en deux minutes, » explique Fabrizio Cassotta directeur R&D chez Barilla. « Nous travaillons actuellement pour améliorer le temps d’impression; notre objectif est d’imprimer une assiette pleine de pâtes en deux minutes. »

imprimante3d-barilla

« un véritable défi pour transformer la technologie d’impression 3D standard et l’appliquer à la fabrication de pâtes »

Outre la vitesse de fabrication, Barilla a confié expérimenter de nouvelles recettes, notamment à base de légumes, de céréales complètes ou encore sans gluten. En effet, le véritable intérêt de l’imprimante 3D développée par le géant italien, réside dans sa capacité de personnalisation, à créer des formes très complexes mais aussi proposer de nouvelles recettes avec des valeurs nutritionnelles précises, différentes textures et couleurs.

« Toutes ces expériences nous aiderons à mieux comprendre les limites de la personnalisation, car il y aura probablement des limites », explique Fabrizio Cassotta. « Nous ne devons pas oublier que la technologie d’impression 3D est encore très nouvelle et nous sommes la première entreprise au monde à imprimer des prototypes de pâtes en 3D. Ainsi, cela a été un véritable défi pour transformer la technologie d’impression 3D standard et l’appliquer à la fabrication de pâtes. »

Outre la commercialisation d’une imprimante 3D à usage domestique, Barilla cherche dans un premier temps à équiper les restaurants. Les clients pourraient alors commander leurs propres plats de pâtes personnalisées à partir de leur téléphone ou de leur tablette. Pour l’heure et rassurer les amoureux des vraies pâtes traditionnelles, il n’est pas question de les remplacer par des pâtes imprimées, il ne s’agit que d’une option. Aujourd’hui une ligne de production Barilla est capable de débiter plus de 9 tonnes de pâtes à l’heure contre seulement 4 kilos par jour avec cette imprimante 3D.

pates-3d