Sintratec Kit : une imprimante 3D SLS bon marché à moins de 5000 € !

Sintratec Kit

Avec l’expiration du brevet fondateur du SLS (frittage laser) en février 2014, de nouveaux fabricants sont arrivés sur ce marché, proposant tour à tour leurs propres machines low cost. Parmi ces constructeurs, la start-up suisse Sintratec, qui cette même année avait lancé une campagne de crowdfunding, pour financer le développement d’une imprimante 3D SLS bon marché. Il y a quelques jours, le fabricant Zurichois a finalement annoncé la commercialisation de sa Sintratec Kit. Une machine proposée à seulement 4999 €, qui comme son nom le suggère est vendue en kit. Selon Sintratec, il faudrait compter environ 4 jours pour le montage de l’imprimante 3D, calibrage inclus.

Dotée d’un petit gabarit (550 x 530 x 360 mm), la Sintractec Kit propose un volume d’impression de 11 x 11 x 11 mm pour une épaisseur de couche pouvant descendre jusqu’à 100 microns. Côté matériau, la machine imprime avec une poudre PA12, un nylon semi-cristallin de couleur grise, qui ne nécessite pas un laser très puissant (en l’occurrence 2,3W) contrairement aux poudres blanches.

objet Sintratec

La technologie SLS (Selective Laser Sintering) sous laquelle fonctionne la Sintratec Kit, est un procédé qui consiste à agglomérer et solidifier couche après couche des poudres polymères avec un laser. Cette technique d’impression 3D présente plusieurs avantages par apport au FDM (dépôt de matière fondue). Elle permet de créer des formes beaucoup plus complexes, pour une précision et une finition bien supérieure, sans qu’une structure de soutien ne soit nécessaire.

Le constructeur Suisse prévoit la mise sur le marché d’un autre modèle SLS en fin d’année. Une machine baptisée Sintractec S1, qui serait cette fois-ci assemblée, et dotée d’un volume d’impression supérieur à sa grande soeur de 150 x 150 x 200 mm. Son prix devrait avoisiner les 9000 €.