EOS promeut l’intégration de l’impression 3D à l’internet des objets

En février dernier, Siemens AG s’associait à 18 autres start-up allemandes pour créer « MindSphere World », une association d’utilisateurs visant à promouvoir à l’échelle mondiale son système d’exploitation IoT basé sur le cloud MindSphere. L’un des premiers fournisseurs de solutions d’impression 3D à rejoindre cette association est le constructeur allemand EOS. Avec près de 30 ans d’expérience dans le domaine de la fabrication additive, EOS sera un membre actif de l’association. Il est par exemple prévu que la société préside un groupe de travail « Fabrication Additive ».

Grâce au système d’exploitation IoT développé par Siemens qui fait le lien entre les usines, les systèmes et les machine, les entreprises peuvent ainsi exploiter des données de différentes sources à des fins d’analyse approfondie et de gestion de la production, indépendamment de leur lieu géographique. En tant que pionnier de l’impression 3D industrielle, EOS travaille sans relâche pour intégrer ses solutions aux workflows de production de ses clients. Avec EOSCONNECT, l’entreprise propose une solution logicielle servant de passerelle qui, une fois couplée à MindSphere, permet d’intégrer les systèmes d’impression 3D EOS à l’Internet des objets. Les entreprises sont alors en mesure de connecter des réseaux de machines dans le monde entier, pour des capacités de fabrication encore plus souples et plus performantes.

L’impression 3D industrielle est un élément clé de l’usine numérique

« Son savoir-faire technologique dans le domaine de la fabrication additive contribue au perfectionnement de MindSphere et de ses applications »

Président du conseil d’administration de MindSphere World e.V, Jan Mrosik a déclaré : « Nous cherchons à créer et développer un écosystème basé sur MindSphere avec une communauté d’entreprises industrielles et informatiques, tous secteurs et toutes tailles confondues, ainsi qu’avec des développeurs indépendants et des startups. Nous sommes par conséquent ravis qu’EOS, pionnier des solutions d’impression 3D, nous rejoigne. Son savoir-faire technologique dans le domaine de la fabrication additive contribue au perfectionnement de MindSphere et de ses applications, ce qui valorise considérablement l’écosystème. »

Comme l’explique Tobias Abeln, directeur technique d’EOS : « les scénarios de fabrication de l’Industrie 4.0 sont de plus en plus numérisés. La technologie d’impression 3D industrielle d’EOS joue un rôle majeur dans ce domaine, car elle offre aux clients un degré de liberté jamais vu en termes de création et production de pièces. C’est la raison pour laquelle elle est de plus en plus utilisée pour la production en série. » Et d’ajouter : « la prochaine étape consiste à intégrer véritablement l’impression 3D industrielle aux environnements de fabrication actuels et futurs, tout en optimisant continuellement les flux de pièces et de données dans la production en série. Tout relève par conséquent de la connectivité numérique des technologies classiques et additives. Avec MindSphere World, nous sommes en mesure de travailler avec les bonnes entreprises pour promouvoir ce développement. »

Connectivité industrielle

EOS veille activement à ce que ses solutions puissent être connectées à des applications MES/ERP et, , qu’elles soient compatibles avec les nouvelles places de marché digitales et les plates-formes IoT grâce à l’association EOSCONNECT/MindSphere. Un tel degré de connectivité présente deux avantages. Les entreprises bénéficient d’un transfert optimisé des données de production vers leurs systèmes de contrôle qualité assisté par ordinateur, offrant une traçabilité fiable et sécurisée et une validation des processus de production. Elles profitent également d’une meilleure vue d’ensemble sur leur production grâce à la visualisation et à la mesure en temps réel des indicateurs clés de performance. Enfin, ce type de connectivité complète aide les entreprises à gagner en productivité.

Selon un rapport publié par le cabinet d’étude KPMG, l’IoT et l’impression 3D ont été identifiées comme les principales technologies ayant le plus grand impact pour transformer l’activité des entreprises. Combinée à l’impression 3D, le IoT pourrait rendre les processus de fabrication plus efficaces, en assurant par exemple le contrôle qualité en connectant des outils d’analyse aux imprimantes 3D via des capteurs intégrés.