Vertèbres imprimées en 3D : le français MEDICREA dépose un nouveau dossier auprès de la FDA

A l’image du développement grandissant de l’impression 3D dans le domaine médical, MEDICREA, groupe français leader mondial dans développement de nouvelles technologies chirurgicales pour le traitement des pathologies complexes de la colonne vertébrale, a annoncé aujourd’hui dans un communiqué le dépôt d’un dossier d’enregistrement auprès de la FDA américaine (Food and Drug Administration) américaine, visant à obtenir l’autorisation de commercialisation de ses cages intersomatiques en titane imprimées en 3D.

« MEDICREA continue à renforcer son statut de leader pour ses technologies sur-mesure UNiD ™ sur le marché américain, estimé à près de 6 milliards de dollars. S’appuyant sur ses capacités internes de fabrication additive et sur une autorisation de la FDA attendue d’ici fin 2017, la plateforme d’impression des cages 3D en titane permettra à la Société de proposer aux patients et aux chirurgiens une offre renforcée et complète. » Commente Rick KIENZLE, Directeur Commercial et du Développement.

Cage d’ostéosynthèse intersomatique lombaire imprimée en 3D (matériau PEKK) appelée UNID ALIF

La parfaite maîtrise de la modélisation chirurgicale numérique par la Société alliée à la précision du contrôle des stocks qu’offre l’impression 3D, permettent à MEDICREA de personnaliser le choix de ses implants et les exigences d’alignement de chaque patient préalablement à l’opération. « un processus d’intervention itératif qui améliore l’efficacité de la chirurgie, rationalise les besoins de stocks et réduit significativement le nombre de chirurgies de révision, coûteuses, constatées actuellement dans ce type d’intervention traditionnelle. »  Explique MEDICREA dans son communiqué.

Basée à Lyon, Medicrea est une PME lyonnaise de 150 personnes spécialisée dans la conception, la fabrication intégrée et la distribution de plus de 30 familles de dispositifs implantables. A ce jour ses dispositifs ont été utilisés dans plus de 100 000 interventions chirurgicales à travers le monde. En 2014, Medicrea implantait le premier implant vertébral imprimé en 3D au monde ! Un dispositif sur-mesure faisant corps avec la colonne du patient et prenant parfaitement appui sur les plateaux vertébraux.

Signe fort du développement galopant de l’impression 3D dans ce domaine, plus de 20 000 implants médicaux ont été imprimés en 3D entre 2007 et 2014. En 2015, Medicrea enregistrait un chiffre d’affaires de 27,8 millions d’euros soit + 15% par apport à 2014.