Un accidenté remis sur pied grâce à un nouveau talon imprimé en 3D

implant de talon fabriqué par impression 3d

Des pointes meurtries des danseurs classiques au talon d’un accidenté il n’y a qu’un pas, celui de l’impression 3D. Grâce à cette technologie, des dizaines de milliers de patients peuvent bénéficier chaque année d’implants sur-mesure, là où les techniques classiques laissent peu de place au confort et à la liberté de formes.

L’impression 3D avance à grands pas dans le domaine de la podologie. En témoigne le dernier fait d’armes du Dr Rajiv Shah. Ce chirurgien de l’hôpital de Vadodara en Inde, a raconté comment il avait posé avec succès un implant complet de talon imprimé en 3D sur un grave trauma. L’opération serait une première mondiale dans le cas d’un traumatisme orthopédique.

« les chirurgiens orthopédiques ont cherché à préserver les mouvements et à sauver le membre »

Le patient est un Gujarati de 32 ans qui avait totalement perdu l’usage de son pied à la suite d’un grave accident. Pour éviter l’amputation, Dr Rajiv Shah a fait appel à son compatriote 3D Post, une jeune pousse indienne spécialisée dans la conception de dispositif médicaux imprimés en 3D. Après nettoyage de la plaie et une fixation interne des os cassés, l’os mort du talon a été retiré par le chirurgien puis scanné.

« Conventionnellement, une telle perte de talus a été obtenue en fusionnant la cheville et l’articulation sous-talienne ce qui a conduit à la perte des mouvements de la cheville-pied ou l’amputation du pied. » Explique le Dr Rajiv Shah. « Comme ces cas sont relativement fréquents chez les jeunes, ils ont non seulement un impact physique, mais aussi un impact psychologique résultant du handicap. Et ainsi, les chirurgiens orthopédiques ont cherché à préserver les mouvements et à sauver le membre. »

os talon impression 3d titane

« le patient est en observation et dans les prochaines semaines nous commencerons la rééducation »

Environ trois semaines auront été nécessaires à 3D Post pour concevoir et fabriquer un implant de talon sur-mesure, mais aussi des guides chirurgicaux pour faciliter l’opération. On apprend que la pièce en titane a été imprimée par frittage laser sur une imprimante 3D EOS M 280.

3D Post explique : « Pour que la procédure fonctionne, nous avons conçu des guides qui ont aidé le chirurgien à placer l’implant de manière ergonomique. Actuellement, le patient est en observation et dans les prochaines semaines nous commencerons la rééducation

Ce nouveau cas montre le potentiel des technologies 3D dans le domaine de la chirurgie. En 2014, la même méthode avait été appliquée pour un australien souffrant d’un cancer du calcanéum (l’os du talon). L’utilisation de guides chirurgicaux imprimés en 3D combinés à un implant sur-mesure, avaient également mis en évidence la réduction des durées d’interventions et une récupération plus rapide du patient.

En créant des structures poreuses en forme de treillis, l’impression 3D facilite en outre l’ostéintégration et la régénération osseuse. Les infections sont aussi plus rares qu’avec les implants traditionnels. Plusieurs fabricants ont fait la démonstration de ces bénéfices parmi lesquels OS Design et ses implants crâniens fabriqués à partir d’un composite de phosphate de calcium.