Adidas dévoile des baskets personnalisables grâce à l’impression 3D !

Futurecraft 3D

Le phénomène de l’impression 3D touche décidément tous les domaines, y compris le running. Après Nike et ses Vapor Carbon 2014, Adidas a en effet dévoilé hier un projet visant à intégrer cette technologie à ses nouvelles chaussures de course, les Futurecraft 3D. L’impression 3D serait utilisée pour personnaliser les semelles et ainsi créer une paire parfaitement adaptée aux pieds du porteur. Dans un futur proche, on pourrait imaginer le client aller au magasin, faire quelques foulées sur un tapis de course et se faire imprimer des chaussures sur-mesure parfaitement conformes à l’empreinte de ses pieds (plats, creux, pronateurs, supinateurs…).

« des expériences  sur mesure répondant aux besoins de tous les athlètes »

« Futurecraft 3D est un prototype et une déclaration d’intention. » a déclaré Eric Liedtke, directeur Mondial d’Adidas. « Notre semelle imprimée en 3D nous permet non seulement de faire une très bonne chaussure de course, mais aussi d’utiliser les données de performance pour proposer des expériences  sur mesure répondant aux besoins de tous les athlètes. »

semelle adidas

Ce projet ambitieux est né il y a un an d’un partenariat avec la société belge Materialise, l’un des leaders mondiaux du service d’impression 3D. Pour la phase de conception, la société belge a confié avoir utilisé le logiciel 3-matic ST pour créer la structure de la semelle.

Les pièces ont ensuite été imprimées sur une imprimante 3D de type SLS (frittage laser) sur un matériau appelé TPU 92A-1, une poudre de type caoutchouc (polyuréthane thermoplastique) combinant élasticité et haute résistance.

logiciel adidas

« Notre ambition est d’être toujours la meilleure marque de sport au monde »

Si l’on ignore pour le moment quel pourrait être le prix des Futurecraft 3D, Eric Liedtke annonce leur disponibilité pour l’été 2016. Ces chaussures ne sont qu’une étape dans le programme d’innovation « Futurecraft » d’Adidas. La marque aux trois bandes promet une vague d’innovations dans les six mois à venir, mêlant nouvelle technologie, artisanat et développement open source. « Nous prévoyons d’annoncer plus d’innovations et de conceptions révolutionnaires dans les six mois à venir. Notre ambition est d’être toujours la meilleure marque de sport au monde. » A déclaré Liedtkey.

En février 2014 Adidas faisait appel à l’impression 3D pour personnaliser les boucles de ses chaussures Stan Smith. Quelques mois plus tard, la marque allemande récidivait en utilisant cette technologie pour concevoir les moules de ses Springblade, une paire de baskets équipée d’une semelle très spéciale à 16 lames.

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn