Formlabs lance sa première imprimante 3D SLS et une cellule robotisée autonome !

imprimante 3d sls fuse 1

Formlabs enchaîne les annonces ! Un mois après la présentation de son système autonome de nettoyage et de post-traitement, le spécialiste de l’impression 3D SLA a profité hier de la conférence Digital Factory pour dévoiler deux nouveaux produits : Fuse 1, sa première imprimante 3D SLS et Form Cell, une solution de production robotisée pour les utilisateurs de la Form 2. Véritable précurseur de l’impression 3D personnelle SLA, Formlabs s’attaque désormais à la technologie SLS (frittage laser), un procédé coûteux qu’elle entend également rendre plus accessible.

« Alors que tout le monde pensait impossible de réduire les coûts du SLS, nous l’avons fait avec Fuse 1 »

En lançant la toute première imprimante 3D SLA de bureau en 2012, Formlabs a rendu cette technologie accessible à l’ensemble des artistes, concepteurs produits et ingénieurs, à tous les niveaux de l’industrie« , affirme Max Lobovsky, PDG de l’entreprise. « Aujourd’hui, nous réitérons cette approche avec Fuse 1, et la technologie SLS. Alors que tout le monde pensait impossible de réduire les coûts du SLS, nous l’avons fait avec Fuse 1. Avec Form Cell, nous décuplons les possibilités de la Form 2 grâce à un système d’automation. L’imprimante SLA aux 10 millions d’impressions devient un véritable outil de production. »

Annoncée à seulement 9 900 € soit 20 fois moins chère que la plupart des systèmes d’impression 3D SLS, la Fuse 1 est d’ores et déjà disponible en précommande avec une avance de 1000 €. Dotée d’un volume de fabrication de 165 x 165 x 320 mm, la machine propose différents matériaux dont les Nylons PA 12 et PA 11, avec « des propriétés mécaniques équivalentes sinon supérieures à leurs homologues industriels. » « Le SLS offre les coûts par pièce les plus faibles en impression 3D et permet la production de pièces volumineuses et complexes sans aucun support. » Souligne Formlabs.

« Le temps entre le design et le produit final est drastiquement réduit »

Le système complet comprenant l’imprimante 3D, une station de post-traitement avec récupération de matériaux, un piston de fabrication supplémentaire pour relancer directement une impression et une recharge de nylon, est proposé à 19 999 €. « La technologie SLS accélère considérablement la période de prototypage, en combinant des propriétés physiques réelles et la réduction des contraintes de design permise par l’impression 3D. » explique David Beardsley, du projet Google ATAP Skunkworks. « Avec Fuse 1, nous obtenons précision, robustesse et la possibilité de recommencer et adapter à l’infini nos designs. Le temps entre le design et le produit final est drastiquement réduit. »

cellule Form Cell

Form Cell

Dans une logique d’optimisation et d’automatisation de sa Form 2, visant à répondre aux besoins de production en série, Formlabs a imaginé Form Cell, un système permettant de gérer et d’automatiser les étapes répétitives de l’impression 3D. Form Cell se présente sous la forme d’une cellule robotisée autonome complète, gérant toutes les étapes de la fabrication, de l’envoi du fichier à la pièce finie, le tout incarné par un bras robotique industriel et une rangée d’imprimantes 3D Form 2, Form Wash, Form Cure.

A l’image du système « light out » de Voodoo Manufacturing, Form Cell peut fonctionner lumière éteinte en complète autonomie. « Laissez la cellule faire le travail en toute autonomie. Il suffit de venir récupérer les pièces finies.» Commente Formlabs.

« Libérez-vous des tâches répétitives pour vous concentrer sur l’essentiel »

Outre son système surveillance à distance, Form Cell dispose d’une API permettant une configuration avec plusieurs systèmes externes (CRM, ERP, MES), visant à faciliter son intégration dans les usines. « Moins de travail, plus de temps. Libérez-vous des tâches répétitives pour vous concentrer sur l’essentiel. » Déclare Formlabs tout en promettant un retour sur investissement en quelques mois.

La cellule est modulable, dès lors son prix varie selon la formule choisie par l’utilisateur. A ce titre Formlabs propose un formulaire permettant aux entreprises de créer leur propre Form Cell en fonction de leur environnement et leur besoin. Pour l’heure plusieurs entreprises expérimentent Fuse 1 et Form Cell, parmi lesquelles New Balance et Google. « De nombreuses entreprises testent à l’heure actuelle les solutions de Formlabs. New Balance officialise aujourd’hui sa collaboration avec Formlabs, afin de créer ses nouveaux modèles de chaussures. Google utilise d’ores et déjà ces nouveaux produits. »