Une moto électrique futuriste alliant impression 3D et procédés classiques

moto électrique imprimée en 3D

Fuller Moto, une entreprise américaine spécialisée dans la conception et personnalisation de voitures et de motos, vient de dévoiler un prototype étonnant de moto électrique. L’engin futuriste baptisé Fuller Moto 2029, combine l’utilisation de l’impression 3D métal et de procédés de fabrication plus classiques.

Installé à Atlanta, le magasin dirigé par Bryan Fuller explique avoir répondu à une commande émanant du Haas Moto Museum de Dallas. Le défi consistait à réaliser une version futuriste de la Majectic de 1929, une moto française déjà très moderne à son époque, caractérisée par sa grande carrosserie.

Installée depuis longtemps déjà dans le secteur automobile, la fabrication additive commence à se faire une place chez les fabricants de motos. Plusieurs d’entre-eux ont démontré la pertinence de l’impression 3D pour la réalisation de composants optimisés, plus légers et esthétiques.

On se souvient de la Nera, une moto électrique de 60 kg, ou de la 3D Rider de Zortrax dont l’essentiel des composants avaient été imprimés en 3D avec des filaments plastiques. La diminution des coûts de production a également été expérimentée par Born Motor. Le constructeur espagnol affirme avoir réalisé jusqu’à 2 000 € d’économie par véhicule grâce à une simple imprimante 3D de bureau.

« La 2029 combine à la fois ma volonté d’innover et mon amour du métal »

reproduction futuriste de la Majestic 1929

Fuller Moto 2029

La Fuller Moto 2029 est une moto électrique dotée d’un corps en aluminium sculpté entièrement fermé, d’une direction centrée sur le moyeu et de roues en polycarbonate transparent. On apprend que l’impression 3D a été utilisée pour fabriquer les éléments en titane du châssis, mais aussi les bras oscillants, le guidon et les moyeux dont le design s’inspire du squelette humain.

Pour créer les pièces en titane, matériau choisi pour son excellent rapport poids/résistance, l’atelier s’est tourné vers le service d’impression 3D Oerlikon. Côté finition, plusieurs éléments dont les ouïes de radiateur ont été peintes en bleue, référence à la couleur de la Majestic Originale.

« L’impression 3D métal ouvre beaucoup de possibilité… Elle a vraiment changé les choses, car nous ne pouvions auparavant fabriquer que du plastique parfois fragile…. mais les nouvelles pièces que nous obtenons sont solides. Dans ma carrière, nous avons rarement construit quelque chose d’aussi gratifiant. La 2029 combine à la fois ma volonté d’innover et mon amour du métal. » confie Bryan Fuller

La Fuller Moto 2029 est d’ores et déjà visible au Haas Moto Museum de Dallas. Pour en savoir plus sur les différentes étapes de sa fabrication, la vidéo ci-dessous nous en dévoile les coulisses.