HP renforce l’apprentissage de l’impression 3D dans les universités

http://www.primante3d.com/wp-content/uploads/2020/09/HP-formation.jpg

Malgré une croissance rapide des emplois liés à l’impression 3D en France (+ 25% entre 2016 et 2018), les formations dédiées à cette technologie se font encore rares. Cette tendance particulièrement observée pour les formations initiales, est en revanche moins vraie pour les cours et modules spécialisés en impression 3D qui se multiplient dans les universités. Les fabricants d’imprimantes 3D commencent eux aussi à mettre la main à la pâte, en témoigne la dernière offre de formation créée par le géant américain HP.

Dans un communiqué paru hier, la société a présenté des modules de formation et d’accompagnement en impression 3D, qui ont pour objectif de renforcer la formation initiale en fabrication additive des établissements d’enseignements supérieurs, tout en enrichissant l’expertise des équipes en entreprise avec une offre de formation continue dédiée.

« En participant à former une main d’œuvre qualifiée et opérationnelle sur la fabrication additive, HP accompagne les entreprises engagées dans un processus de production de série personnalisée ou de relocalisation. » Commente HP. « La fabrication additive fait partie des innovations qui permettront de développer une politique industrielle innovante en France et de réindustrialiser localement certaines activités critiques. »

Au total ce sont huit modules qui seront dispensés à l’université, soit indépendamment ou intégré aux cours, dans les laboratoires ou dans les centres de technologie, pour un semestre complet de 8 à 10 cours d’une durée de 90 minutes. Une partie des cours se concentrera bien sûr sur la technologie Multi Jet Fusion de HP précise la firme américaine.

« Ces programmes de formation dédiés permettront d’accélérer et de faciliter l’adoption de l’impression 3D dans les entreprises françaises »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est formation-3d-1.png.

Parmi les différents thèmes qui permettra d’apporter aux futurs étudiants des connaissances solides dans ce domaine, citons notamment un volet intitulé « Conception et propriétés matérielles techniques », visant à apprendre les techniques spécifiques de la fabrication additive et de la technologie HP Multi Jet Fusion, le module « Design pour l’innovation et le développement durable », pour maîtriser les méthodes de production durable, ou encore « Économie de l’impression 3D et de la fabrication numérique », qui apportera aux étudiants les connaissances indispensables sur l’état du marché, mais aussi sur quand et comment choisir les différentes technologies additives comme mode de fabrication pour la conception et la création de produits.

On apprend que plusieurs établissements français seraient actuellement en phase pilote, dont l’Université de Reims Champagne -Ardennes, le Cnam ou encore le Pôle formation de l’UIMM Bourgogne 21-71.

« L’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) a fait des sciences du numérique l’un des axes forts de sa stratégie de développement en recherche comme en pédagogie au travers notamment de son Ecole d’ingénieurs en Sciences Industrielles et Numérique (EiSINe). Celle-ci s’intéresse particulièrement aux procédés de fabrication additive et participe, aux côtés de HP, à la formation des jeunes étudiants et apprentis qui seront les futurs utilisateurs de ces techniques dans les entreprises. », précise Sébastien Alix, Enseignant-Chercheur et Maître de conférences à l’URCA.

Dans le même temps HP propose une offre d’accompagnement adaptée aux besoins des entreprises et à l’ensemble du cycle de vie des produits. Il est question de services professionnels HP 3D personnalisés destinés aux entreprises et salariés qui souhaitent développer ou consolider leur expertise en fabrication additive. Elles comprennent plusieurs types de conseil et d’expertise tels que la découverte et l’évaluation des pièces, une formation Stratégie d’approvisionnement pour les entreprises qui souhaitent instaurer l’externalisation de leur production avec HP Multi Jet Fusion, ou encore un module destiné au développement d’applications et la validation de concept.

« Ces programmes de formation dédiés permettront d’accélérer et de faciliter l’adoption de l’impression 3D dans les entreprises françaises » déclare Nicolas Aubert, Directeur de l’Impression 3D HP France. « Former une main d’œuvre qualifiée et opérationnelle sur la fabrication additive est essentielle pour reconstruire en France, un écosystème industriel, social et durable ».