Le premier bouquet de mariée imprimé en 3D

un bouquet de marié fabriqué par impression 3D

Une professeur de l’Université de Sheffield du nom Candice Majewski, a donné une dimension pour le moins originale et futuriste à son mariage. Passionné par l’impression 3D, cette maitre de conférences britannique spécialisé dans le génie mécanique, a porté le premier bouquet de mariée imprimé en 3D au monde.

Composé de 9 roses blanches, ce bouquet d’un nouveau genre a été dessiné par son ami Guy Bingham, professeur en design industriel à l’Université de Loughborough. On apprend que la pièce a nécessité 40 heures de travail au total, dont 18 heures d’impression prise en charge par le centre de fabrication additive de Sheffield. L’imprimante 3D utilisée est une poudre de nylon à l’aide d’une imprimante 3D SLS, le modèle EOS Formiga P 100.

« un bouquet de mariage en 3D, contrairement à des fleurs naturelles ne pourrira pas »

Une fois terminé, le bouquet a été emballé et expédié aux Etats-Unis à Indianapolis, lieu où devait se tenir la cérémonie. Candice a dit oui à Bret Hughes, un américain de 28 ans rencontré il y a 2 ans alors qu’elle jouait en ligne à Evony. Si le bouquet 3D a coûté £ 150 (204€) soit plus de deux fois le prix d’un bouquet naturel de la même taille, celui-ci a l’avantage de pouvoir être conservé et transmis de génération en génération. Un souvenir impérissable en somme.

« Je fais des recherches sur l’impression 3D et j’aime ce que je fais. Je pensais que ce serait vraiment cool de l’intégrer à mon mariage« , explique Candice. « Cependant, avoir un bouquet aussi spécial signifiait que je n’allais certainement pas de le jeter à mes invités ! Le grand avantage d’avoir imprimé un bouquet de mariage en 3D, c’est que contrairement à des fleurs naturelles, il ne pourrira pas… C’est un souvenir qui va durer éternellement et que je pourrai transmettre à mes enfants et petits-enfants. »