Local Motors : 1 milliard $ pour son mini bus imprimé en 3D !

mini bus autonome Olli imprimé en 3D

Local Motors, la firme américaine qui s’est faite connaître pour ses voitures imprimées en 3D et autres impressions XXL, entame cette nouvelle année tambour battant avec un financement record de plus d’1 milliard $ pour son mini-bus autonome Olli. Ce financement à 9 chiffres est le fruit d’une collaboration avec deux poids lourds du secteur : Elite Transport Services (ETS), filiale d’Elite Parking Services basée en Floride spécialisée dans la gestion des parkings et des transports pour les municipalités, et Xcelerate au Texas, entreprise dédiée à la location de transports durables. Le partenariat vise à assurer le soutien opérationnel et le financement de sa navette autonome.

« Les clients qui entretiennent des relations avec des sociétés de transport auront la possibilité de financer uniquement le véhicule avec Xcelerate pendant une période maximale de 84 mois et de continuer à travailler avec leurs partenaires d’exploitation et de surveillance existants. » Souligne Local Motors.

Big Area Additive Manufacturing (BAAM) imprimant la Strati

Selon les termes de l’accord, la maintenance, le service de garantie, l’assurance, le suivi, la gestion et les opérations d’Olli seront sous-traités à ETS. Pour les clients de ces services, ETS offre également un financement pouvant aller jusqu’à 1 milliard de dollars. De son côté, Xcelerate qui fournit un soutien financier aux entreprises et organisations développant des solutions de transport durables et autonomes, a accepté de financer Local Motors à hauteur de 20 millions de dollars.

Local Motors a commencé la fabrication de son mini bus autonome en 2016, dans son usine à côté de Washington DC. Capable de transporter jusqu’à 12 passagers, ce véhicule de transport public autonome et électrique, a été conçu à l’aide d’un système d’impression 3D très grand format dénommé BAAM (Big Area Additive Manufacturing). Développé par Local Motors au sein du National Harbor Lab dans la banlieue de Washington, ce système de type FDM (dépôt de matière fondu) a déjà fait plusieurs fois ses preuves via la fabrication des voitures Strati, LM3D et Shelby Cobra, et d’une coque de sous-marin pour la marine américaine.

Grâce son système d’impression 3D, la start-up américaine affirme pouvoir atteindre des niveaux élevés de personnalisation, en adaptant la forme et la taille de son véhicule selon les besoins du client final. L’utilisation de la fabrication additive permet en outre de réduire les coûts d’outillage de la navette de 50 %, et de 90 % le temps de production.

Pour assurer la production de ses véhicules sur-mesure en petite série, Local Motor dispose déjà de plusieurs micro-usines réparties dans cinq villes (Phoenix, Arizona, Knoxville, Tennessee, Las Vegas, Nevada, National Harbor, Maryland et Berlin, en Allemagne), pour fabriquer à la demande. La navette Olli a déjà été utilisée dans les rues de Washington DC , Knoxville, et même en Allemagne.

Intelligent et connecté, le mini bus présente de nombreux atouts par apport aux bus traditionnels. Olli dispose en effet d’un programme permettant d’analyser et apprendre grâce à des millions de données collectées par une trentaine de capteurs embarqués. Ces capteurs peuvent être réglés selon les préférences et besoins des passagers. Il sera en outre possible de discuter avec le véhicule et de le questionner par exemple sur l’heure et le lieu d’arrivée, ou encore les lieux à visiter et les restaurants.