Desktop Metal boucle un 4ème tour de financement à 155 millions $

financement desktop metal

« Ce dernier financement nous place dans une position idéale pour embarquer notre système Studio dans les mois à venir »

Forte de ses 45 millions de dollars levés en février dernier, la start-up américaine Desktop Metal, enchaîne les levées de fonds avec un 4ème tour de financement à 155 millions $. Cette nouvelle opération visant à accélérer le développement de son activité porte aujourd’hui la valorisation de l’entreprise à 210 millions $. Plusieurs sociétés et pas des moindres ont été séduites par les solutions d’impression 3D métal développées par la jeune pousse, parmi lesquelles Google Ventures, New Enterprise Associates (NEA), GE Ventures, Future Fund et Techtronic Industries (TTI).

PDG et cofondateur de Desktop Metal, Ric Fulop s’est félicité de ce nouvelle opération qui vise notamment à accélérer la R&D et la vitesse de commercialisation de leurs solutions: « Nous sommes au bord d’une transformation passionnante dans la façon dont les pièces métalliques seront conçues, prototypées et produites en série« , a déclaré Fulop dans un communiqué de presse. « Ce dernier financement nous place dans une position idéale pour embarquer notre Studio Système dans les mois à venir et notre Production System en 2018 tout en nous permettant de développer notre entreprise à l’échelle mondiale. »

« Nous voyons un énorme potentiel pour les ingénieurs de repenser la façon dont les pièces et les produits sont fabriqués »

Ce nouveau financement intervient seulement trois mois après l’officialisation de sa gamme low-cost d’imprimantes 3D métal. Basée à Boston, Desktop Metal a développé deux systèmes (DM Metal Studio et la DM Production System) visant à rendre l’impression 3D métal plus accessible aux entreprises et beaucoup plus rapide. Les machines exploitent les technologies brevetées Bound Metal Deposition (BMD) et la Single Pass Jetting qui permet une vitesse de fabrication 100 fois plus élevée que les solutions actuelles.

« L’équipe et la technologie de Desktop Metal ont livré exactement ce qu’ils ont promis: une vision de changer la façon dont les pièces sont fabriquées, avec la technologie d’impression 3D métallique innovante pour en faire une réalité« , a commenté Steve Taub, Directeur principal de GE Ventures. « Nous voyons un énorme potentiel pour les ingénieurs de repenser la façon dont les pièces et les produits sont fabriqués à la fois sur le marché intérieur et à l’étranger. »