Extrudr dévoile un nouveau filament pour imprimantes 3D 100% biodégradable

filament 3d biodégradable

Extrudr, fabricant autrichien spécialisé dans les filaments pour imprimantes 3D, a dévoilé son dernier matériau « vert ». Il s’agit d’un filament dénommé Extrudr Green-TEC dont la particularité  est d’être 100 % biodégradable. Fabriqué à partir de matières bio-organiques, ce consommable neutre en CO2 est absolument sans danger pour l’environnement. Outre son caractère écologique, Extrudr Green-TEC présente une résistance thermique supérieure à l’ABS et au PLA, ainsi qu’une meilleure résistance au choc et à l’étirement. Moins sujet aux phénomènes de déformation (<0,5%) tels que le warping, le filament permet d’imprimer des pièces plus grandes, plus complexes, et sur une plus grande surface. Conforme aux normes européennes sur les matériaux en contact avec les aliments, il peut être aussi employé pour imprimer toutes sortes de contenants alimentaires.

Pour ce filament, Extrudr recommande une température d’extrusion comprise entre 170 et 200°C, et une vitesse d’impression ne dépassant pas les 120 mm/s. Compatible avec la plupart des imprimantes 3D du marché, le filament se décline dans quatre couleurs (rouge, noir, bleu et blanc). La bobine est vendue un peu plus chère que les autres références à savoir 56 € pour 1 kg (diamètre 1,75 ou 2,85 mm).

Fondée en 2014 par un autrichien du nom de Johannes Früh, Extrudr produit des filaments pour imprimantes 3D de haute qualité. Arrivée sur le marché en début d’année, la start-up se concentre sur quatre types de matériaux : l’ABS, le PLA, le PETC (filaments métal) et BDP (Biodégradable plastique), déclinés dans 14 couleurs (dont filaments multicolores) et 2 diamètres (1,75 et 2,85 mm), soit en tout une soixantaine de références.

bobine Extrudr Green TEC