Selon Sculpteo 51% des entreprises utilisent aujourd’hui l’impression 3D pour la production

technicien d'impression 3D

Voilà maintenant 4 ans que le spécialiste de l’impression 3D en ligne Sculpteo nous gratifie de ses rapports sur l’évolution du marché de la fabrication additive. Dans son étude annuelle baptisée « The State of 3D Printing », la société française fournit un diagnostic détaillé de l’adoption et des pratiques de l’impression 3D dans le monde, le type d’entreprise et les secteurs qui ont recours à cette technologie.

Il y a un an, le rapport soulignait une nette augmentation des usages et des dépenses en impression 3D. Elles étaient déjà 53 % d’entreprises à posséder une imprimante 3D, soit le double par apport à 2017. En 2019, Sculpteo confirme cette tendance et va même plus loin en expliquant que l’impression 3D est en train de devenir un standard de fabrication avec des utilisations de plus en plus différentes.

Pour cette cinquième enquête Sculpteo a interrogé 1 300 personnes venant d’Europe (64%) et des États-Unis (16,6%), mais aussi d’Asie avec la représentation la plus élevée des 5 dernières années (20,2%). Les sondés appartiennent aux 8 principaux secteurs industriels, l’aérospatial, l’automobile, le médical ou encore les biens de consommation. Fait réjouissant, l’enquête confirme une tendance déjà observée en 2018, à savoir une augmentation (2%) des femmes interrogées et une diminution significative de l’âge des utilisateurs. Les moins de 35 ans ont presque doublé en un an, pour atteindre 53%.

25,6% des entreprises ont investi plus de 100 000 $

graphisme sur les applications en impression 3D
L’enquête réalisée par Sculpteo montre que les entreprises ont encore augmenté leur budget consacré à leurs activités de fabrication additive. Comparés à 2018, les investissements ont doublé et 25,6% des entreprises interrogées ont investi plus de 100 000 dollars, contre seulement 12% l’année précédente. Autre résultat surprenant qui illustre bien la bascule qui est en train s’opérer dans l’industrie, 51% des répondants ont déclaré utiliser l’impression 3D à des fins de production. Ils n’étaient que 17 % en 2015 ! Cette tendance serait liée à l’évolution des matériaux et des technologies, de plus en plus abordables et  performants. Dans son dernier rapport SmarTech Publishing montrait une utilisation croissante de l’impression 3D dans le secteur automobile pour la fabrication de pièces finies en métal et polymère.

Néanmoins la preuve de concept et le prototypage représentent encore la majorité des applications. Depuis la première enquête de Sculpteo en 2015, l’accélération du développement de produits reste en effet la priorité des entreprises, suivie ensuite de l’offre de produits personnalisés et de séries limitées.

« Notre cinquième étude montre que l’impression 3D et le digital manufacturing continuent de changer radicalement le paysage de la fabrication industrielle. » Commente Clément Moreau, PDG et cofondateur de Sculpteo. « Si les avantages technologiques des entreprises entraînent une augmentation des dépenses, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 51% déclarent utiliser la fabrication additive à un niveau industrielle. Il semble que les industrielles l’aient déjà noté : ces nouvelles technologies offrent un atout majeur pour améliorer l’ensemble de leur processus de production et renforcer leurs stratégies commerciales ».

60% des utilisateurs ont appris sur le tas

graphisme sur le niveau d'étude

Selon l’étude ces sociétés auraient bien intégré tous les avantages de cette technologie pour leur secteur. Elles seraient ainsi 20% a prévoir une augmentation de leur investissement de plus de 100% pour l’année prochaine. Parmi tous les répondants, 47% des utilisateurs les plus importants de l’impression 3D augmenteront leur investissement d’au moins 50% au cours de l’année. Lorsque l’on questionne ces mêmes professionnels sur les principaux avantages de l’impression 3D, ils sont une large majorité, soit 70% contre 48% l’année dernière, à désigner les géométries complexes.

L’étude réalisée par Sculpteo fournit d’autres chiffres tout aussi intéressants sur les habitudes des entreprises et du niveau de leur collaborateur. On apprend ainsi que les gros utilisateurs, ceux qui utilisent l’impression 3D au moins quelques fois par mois, représentent 70% des répondants et ont tous un niveau d’étude élevé. Près de 90% ont terminé des études supérieures et plus de 50% ont au moins une maîtrise. 64% sont issus de l’ingénierie.

Enfin, The State of 3D Printing 2019 mentionne l’importance de la formation pour soutenir le développement de cette technologie. Ils sont 40,7% des répondants à estimer que pour tirer pleinement parti de l’impression 3D la formation et l’éducation sont des critères essentiels pour que l’industrie puisse encore se développer. Pour 14% des répondants, le manque de formation serait même un obstacle à l’utilisation accrue de l’impression 3D. Étonnamment seulement 5% des répondants ont acquis leurs connaissances en impression 3D grâce à une éducation formelle et près de 60% ont appris sur le tas. L’ensemble du rapport The State of 3D Printing 2019 est d’ores et déjà téléchargeable ICI.