eSUN dévoile un nouveau filament bronze

L’année dernière ColorFabb avait fait sensation en dévoilant un nouveau filament métallique à base de bronze. Une prouesse technique qui semble depuis avoir inspiré la concurrence, le fabricant chinois de consommables eSun ayant dévoilé un matériau similaire. Un filament anonyme et pour le moins mystérieux étant donné le peu d’informations fournies sur sa composition. En effet mise à part la présence de PLA, la société ne s’est pas étalée sur le sujet, aucune mention n’ayant été faite à propos de bronze… Par autant et au vu de la déclaration de l’un de ses ingénieurs, on imagine qu’un substitut a du être utilisé à la place : « … comme une sorte de filament de respectueux de l’environnement, notre PLA bronze est biodégradable, non toxique et sans odeur à l’impression. »

Présenté comme le matériau idéal pour les créations artistiques et particulièrement les sculptures, ce filament à non seulement la couleur du bronze mais aussi son éclat. Comme en témoigne la photo ci-dessus, pour illustrer le potentiel de son nouveau consommable, les ingénieurs d’eSUN ont imprimé plusieurs pièces dont un « San Yang Kai Tai », un motif représentant trois chèvres, signe zodiacal chinois qui porte chance pour la nouvelle année.

Si à l’instar du PLA sa fusion se situe entre 190 et 210 °, eSun recommande néanmoins l’utilisation d’un lit chauffant à 60°, d’un ruban bleu de type Kapton pour éviter le warping et de nettoyer la buse avec un filament de nettoyage. Pour le moment aucune date de commercialisation n’a été fixée mais on sait que le filament sera proposé pour environ 28,50 € la bobine de 500 g.