L’Agence Spatiale Européenne veut développer une imprimante 3D pour circuits électriques !

ESA développe une imprimante 3D
Il y a quelques jours, dans le cadre de son projet baptisé « MELT » (Manufacturing of Experimental Layer Technology), l’Agence Spatiale Européenne a déclaré avoir sélectionné quatre entreprises européennes pour développer une imprimante 3D capable d’imprimer des circuits électriques à bord de l’ISS. Les 4 sociétés impliquées dans ce projet sont les allemands Active Space GMBH et OHB Systems et les portugais Space SA et BeeVeryCreative. Ensemble, elles devront développer une machine capable d’imprimer dans les conditions extrêmes de microgravité pour la Station Spatiale Internationale et d’autres stations à venir. Pour ce faire, le consortium devra s’appuyer sur des matériaux polymères avec des propriétés mécaniques et thermiques de haute qualité.

L’Agence Spatiale Européenne pourra compter sur l’expertise du portugais BeeVeryCreative. Le fabricant d’imprimantes 3D de bureau sera chargé du design et du logiciel d’exploitation de la machine. « Nous sommes ravis de contribuer à une nouvelle ère technologique, et ensemble … faire en sorte que l’avenir se réalise. » A déclaré Sergio Moreira, responsable marketing chez BEEVERYCREATIVE. L’allemand Active Space GmbH et sa firme portugaise Active Space SA apporteront quant à eux leur savoir faire en technologie électro mécanique, tandis qu’OHB Systems fera parler son expérience en matière de satellites météorologiques et géostationnaires.

La date de livraison de la machine a été fixée pour le mois de mai 2017. En décembre dernier, l’ESA réunissait 200 experts de 28 pays, pour une conférence au sujet d’un projet de construction de base lunaire à partir d’impression 3D. En septembre 2014, la NASA envoyait la première imprimante 3D dans l’espace, à bord de l’ISS. Une deuxième machine dénommée AMF, conçue par Made in Space et Lowe’s sera également envoyée à bord de la station début 2016.

Articles relatifs à l’impression 3D dans l’espace

Majestic s’envole dans l’espace pour imprimer internet en 3D
Thales fabrique les plus grandes pièces pour le spatial jamais imprimées en 3D