Autodesk, son imprimante 3D commercialisée pour 2015 à 5995 $

ember

En mai dernier lors du MakerCon de San Francisco, Autodesk avait fait sensation en annonçant le lancement prochain de sa propre imprimante 3D. Ce nouveau modèle open source baptisé Ember signifiant « braise » (rapport sûrement à sa couleur), avait justement laissé nombre d’entres nous sur des chardons ardents, impatients de voir ce que le géant du logiciel allait bien pouvoir nous sortir. Aujourd’hui, la société américaine a profité de l’Autodesk University qui se tient actuellement à Las Vegas, pour annoncer l’ouverture des toutes premières réservations de sa Ember. Si les prototypes présentés lors du 3DPrinshow, nous avaient un peu laissé sur notre faim, on en sait désormais un peu plus sur cette dernière. La Ember fonctionne en fait selon un procédé appelé DLP (Direct Light Processing), une technique voisine du SLA (stéréolithographie) qui selon le même processus de photopolymérisation, consiste à durcir un polymère liquide. Ici pas de laser, mais à la place un vidéo projecteur qui vient solidifier la matière couche par couche et non ligne par ligne comme c’est le cas avec le SLA.

imprimante ember
programme ember
Côté finition, Audodesk a dévoilé des caractéristiques très intéressantes, à savoir une épaisseur de couche de seulement 10 microns pour une résolution de 100 microns. A titre de comparaison la Form 1+ imprime elle des couches de 25 microns pour une résolution maximale de 300 microns…  Son volume d’impression est par contre plus faible que sa concurrente (60x40x134mm) alors que sa vitesse d’impression peut atteindre les 15mm/hr lorsque l’imprimante est paramétrée pour des couches de 25 microns.

Pour les plus impatients, Autodesk a lancé un programme appelé Ember Explorer qui offre un accès exclusif au prototype de son imprimante. Pour avoir une chance de recevoir votre machine, vous devrez correspondre à certains critères de sélection. En effet Autodesk est à la recherche de personnes ayant déjà eu une première expérience avec l’impression 3D et provenant de divers milieux professionnels (makers, scientifiques, développeurs…). Une manière de tester son imprimante dans diverses conditions et de recruter des profils variés pour contribuer à sa plateforme Spark. Annoncée au prix de 5995 $ (soit environ 4668 € hors taxe, frais d’expédition et de douane non comprise) le package Ember Explorer sera expédié début 2015. Les pays éligibles au programme sont les États-Unis, Canada, Allemagne, France, Belgique, Italie, Royaume-Uni, Irlande, Espagne, Pays-Bas et la Suisse. Audodesk n’a pour le moment fixé aucune date officielle pour le lancement de la version finalisée d’Ember.

Pour participer au programme, vous devez remplir ce questionnaire

Articles complémentaires