SHINING3D dévoile sa dernière génération de scanners et d’imprimantes 3D !

scanner shinning 3D

A l’occasion du CES 2017 (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, plus grand salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public, la compagnie chinoise SHINING3D présentera sa dernière génération de scanners et d’imprimantes 3D. Le fabricant revient cette année avec un nouveau scanner portatif dénommé « Eiscan Pro+ ».

Version optimisée de « l’Eiscan Pro » sorti l’année dernière, ce modèle à lumière structurée reprend les qualités de numérisation de son aîné, en introduisant plusieurs améliorations. Parmi les nouveautés, une portée de balayage multipliée par 1,6 pour une vitesse 7,6 fois supérieure (550 000 points/seconde), le tout portée par un système breveté « Handheld HD Scan » permettant de combiner parfaitement la vitesse de balayage et la captation.


Un nouveau système de numérisation appelé R² (Rapid Registration), a également été ajouté au mode de numérisation manuel. Destiné aux objets de grandes tailles, il permet d’obtenir des informations sur la couleur des surfaces des objets. Compatible avec Eiscan Pro, R² est un module facultatif payant. Si SHINING3D n’a pas encore communiqué sur le prix, celui-ci est d’ores et déjà disponible sur devis.

IMPRIMANTE 3D EINSTART-C

Einstart-C est la nouvelle imprimante 3D imaginée par SHINING3D. Fonctionnant sous la technologie FDM (dépôt de plastique fondu), cette imprimante 3D de bureau se distingue de son aînée par son châssis entièrement cloisonné et sa nouvelle fonction de nivellement automatique.

Avant chaque impression, trois capteurs intégrés dans le plateau d’impression; permettent à ce dernier de s’élever jusqu’à ce que la buse touche le premier capteur. Le même processus est alors répété deux fois jusqu’à ce que la buse termine de détecter chacun de ces trois capteurs. Si le plateau est bien à niveau, l’impression peut commencer, dans le cas contraire il compense automatiquement la différence de hauteur pendant l’impression.

Affichant un volume d’impression identique à l’Einstart-S (16 x 16 x 16 cm), la Einstart-C est une imprimante 3D entièrement cloisonnée dotée d’un capteur permettant de bloquer la porte avant chaque impression. Cette fonction peut-être désactivée au choix par l’utilisateur. Côté matériaux, Einstart-C reste pour le moment uniquement compatible avec le PLA.

L’utilisateur pourra transmettre ses fichiers 3D par carte SD, câble USB, ou via Wi-Fi. Einstart-C est équipée d’une mémoire flash locale de 4 GO permettant de sauvegarder automatiquement les fichiers. SHINING3D dispose de sa propre plateforme de modèles 3D dénommée 3DKer.com.