320 000 aligneurs dentaires/ jour imprimés en 3D

La dentisterie est un domaine hautement personnalisé qui repose sur l’utilisation de dispositifs médicaux uniques, propres à chaque patient. Cette particularité correspond très bien aux capacités de personnalisation de l’impression 3D capable de produire des appareils sur-mesure pour chaque dentition.

Si l’impression 3D n’est pas la solution miracle – pour les matériaux céramiques par exemple elle reste pour l’heure plus coûteuse et chronophage que l’usinage – elle est en revanche plus rapide et précise pour les dispositifs en résine comme les guides chirurgicaux et les gouttières.

Cette faculté est exploitée aujourd’hui par un nombre grandissant de laboratoires dentaires dans le monde, parmi lesquelles l’entreprise américaine Align Technology. Forte de son partenariat établi avec le fabricant d’imprimantes 3D 3D Systems depuis sa création, le spécialiste de l’impression 3D pour l’orthodontie a récemment annoncé le chiffre de 1,6 million d’aligneurs transparents produits chaque semaine par impression 3D.

« Align Technology a révolutionné l’industrie de l’orthodontie en mettant le numérique au service les appareils dentaires »

L’entreprise souligne la précision et l’évolutivité de l’impression 3D qui lui ont permis de multiplier par près de six sa clientèle depuis 2009, soit plus 5,8 millions de patients traités à travers le monde, chacun d’eux nécessitant un jeu d’aligneurs uniques.

« Align Technology a révolutionné l’industrie de l’orthodontie en mettant le numérique au service les appareils dentaires, permettant ainsi de traiter plus de patients que jamais. Rien de tout cela ne serait possible sans la technologie d’impression 3D. », a déclaré Srini Kaza, vice-président, innovation produits d’Align Technology. « Nous estimons que notre processus de fabrication constitue la plus importante activité de personnalisation de masse au monde. Nous mettons maintenant à profit nos capacités de personnalisation de masse, y compris l’impression 3D, pour développer nos opérations de production en Chine, la région où Align enregistre la plus forte croissance. »

Le partenariat établi entre 3D Systems et Align Technology à sa création, a permis d’élaborer une solution personnalisée en intégrant la technologie d’impression 3D SLA ProX, ainsi que les matériaux et le logiciel de 3D Systems dans son cycle de fabrication d’aligneurs Invasiling. L’imprimante 3D résine de 3D Systems permet de créer les modèles de fonderie qui servent à la fabrication d’aligneurs définitifs.

« une production amenée à augmenter avec l’ouverture de nouveaux sites de fabrication, notamment en Chine »

Align Technology souligne en outre la souplesse de conception propre à la fabrication additive qui a aidé l’entreprise à introduire des procédés d’atténuation des risques de confusion entre les millions de dispositifs fabriqués. Le traitement de chaque patient au moyen d’aligneurs Invisalign nécessite en effet plusieurs aligneurs uniques. Par ailleurs l’impression 3D permet d’imprimer de nombreuses pièces à la fois, chaque tirage pouvant correspondre à plusieurs patients.

Pour éviter ainsi toute confusion, chaque aligner intègre un identifiant de patient unique, ajouté dans le fichier CAO lors de sa conception et directement imprimé sur la pièce. Cet identifiant unique ne fournit aucune indication sur le patient mais permet aux techniciens de suivre et de gérer la production et l’expédition de la série d’aligneurs de chaque patient.

« Align a adopté les solutions d’impression 3D de 3D Systems dès leur lancement pour innover dans le domaine des prothèses médicales. L’entreprise produit actuellement plus de 320 000 aligneurs personnalisés par jour, une production amenée à augmenter avec l’ouverture de nouveaux sites de fabrication, notamment en Chine – un objectif qui serait impossible à atteindre sans l’aide de la fabrication additive ».

« La croissance mondiale pour le marché chinois de l’orthodontie devrait atteindre 15 à 20 % par an »

Usine d’impression 3D Align Technology

Align Technology a en effet confié vouloir étendre et faire évoluer ses opérations et ses activités de fabrication, y compris sa production à l’échelle locale sur des marchés clés tels que celui de l’Asie Pacifique où elle a récemment ouvert des unités de production pour desservir le marché local.

L’entreprise américaine évalue à 3 millions par an le nombre de traitements par aligneurs Invisalign dans la région Asie Pacifique. La croissance mondiale pour le marché chinois de l’orthodontie devrait atteindre 15 à 20 % par an.

L’usine de Align Technology serait dotée d’environ 60 imprimantes 3D réparties sur 2 000 m2. L’entreprise commercialise également un système de numérisation 3D iTero destiné au marché dentaire.