Des prothèses dentaires imprimées 3D autorisées par la FDA

appareil dentaire imprimé en 3d

La dentisterie est l’un des domaines qui s’est sûrement le plus vite approprié l’impression 3D, un procédé qu’elle emploie depuis plusieurs années déjà pour la fabrication de guides chirurgicaux ou de modèles. A l’image de cette révolution médicale, la FDA confrontée de plus en plus aux applications de cette technologie, a autorisé fin juillet un matériau mis au point par l’américain DENTCA destiné à imprimer des prothèses dentaires en 3D. En effet selon un communiqué, le matériau a passé avec succès tous les tests de biocompatibilité, se conformant au « Blue Book Mémorandum » et à la norme internationale ISO 10993-1, correspondant tous deux à l’évaluation biologique des dispositifs médicaux. L’évaluation comprenait des tests de génotoxicité, de cytotoxicité, de sensibilisation, d’irritation et de toxicité aiguë. Conforme à la norme ISO 20795-1 qui établit la classification des polymères et des copolymères pour base de prothèses dentaires, le matériau peut être en contact avec l’intérieur de la bouche pour une durée supérieure à 30 jours.

Le matériau mis au point par DENTCA est une résine photosensible imprimable par stéréolithographie, un procédé d’impression 3D fonctionnant par photopolymérisation consistant à durcir de la matière avec un rayon UV. Celle-ci permet de fabriquer ce que l’on appelle les plaques de base qui constituent la prothèse dentaire, conçue à partir d’un scan du patient grâce à un système CAD/CAM mis au point par la société. L’impression 3D permet d’automatiser la fabrication et de s’affranchir des méthodes traditionnelles de fabrication beaucoup plus longues et coûteuses. Si habituellement le patient est contraint de revenir plusieurs fois chez le dentiste avant de se faire poser la prothèse, avec ce système il suffit d’une visite.

dentier

« Après plusieurs années de développement, DENTCA est très heureux de pouvoir enfin appliquer cette technologie et ainsi révolutionner le monde de la prothèse. Le matériau est une résine photopolymérisable indiquée pour la fabrication et la réparation de prothèses complètes ou partielles amovibles et des plaques de base. » A déclaré Sun Kwon PDG de DENTCA. « Ce système révolutionne complètement le processus de fabrication de la prothèse, qui a peu évolué depuis plus de 100 ans. Les nouveaux développements créent des possibilités incroyables pour les patients, les médecins seront bientôt en mesure d’imprimer des prothèses totales à leur bureau, fabriquées en un jour et partout dans le monde. Restez à l’écoute pour de nouvelles mises à jour passionnantes ».