L’impression 3D grand format pour pallier aux limites de la découpe à fil chaud

l'impression pour répondre aux limites de la découpe à fil chaud

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à sauter le pas de l’impression 3D et l’internaliser pour compléter les techniques classiques de fabrication. C’est le cas de l’entreprise grenobloise Deko 3D by Sépia dont on apprend qu’elle a récemment fait l’acquisition d’un système d’impression 3D très grand format pour développer de nouvelles activités.

Pionnier de la signalétique et la communication visuelle grand format, Sepia possède une solide expertise dans la découpe polystyrène très grand format par fil chaud. Mais les formes en polystyrène revêtent un caractère relativement éphémère. L’entreprise a donc cherché une alternative plus résistante et d’usage différent. C’est ainsi que Sepia a créé Deko 3D en 2017 pour apporter l’impression 3D très grand volume, et compléter son offre de communication visuelle.

C’est l’imprimante 3D grand format Massivit 1800 qui a finalement eu les faveurs de la société, l’un des rares systèmes de fabrication additive à pouvoir imprimer des pièces en plastique au-delà du mètre (1.5m x 1.2m x 1.8 m).

« Nous sommes équipés depuis quelques années d’une machine de découpe à fil chaud dans du polystyrène dont les contraintes techniques nous obligeaient à refuser de plus en plus de projets. Nous avons donc décidé de nous équiper de la solution d’impression 3D Massivit 1800 pour remédier à ce problème », déclare Eric Pessarossi, Gérant de Deko 3D.

« La découpe à fil chaud dans du polystyrène est problématique quand il s’agit de projets 3D »

impressions 3d très grand format

« La découpe à fil chaud dans du polystyrène nous convient parfaitement pour les applications 2D mais est problématique quand il s’agit de projets 3D, en particulier en termes de vitesse et de matière utilisée pour les applications extérieures. « L’impression 3D règle le problème. Désormais, quelle que soit la taille ou la complexité de l’application, nous sommes capables de répondre aux exigences et aux besoins grandissants de nos clients. Ceci va réellement changer la donne puisque nous n’aurons plus à refuser de projets », ajoute-t-il.

Eric Pessarossi est convaincu que la Massivit 1800, vendue par Euromédia, distributeur de Massivit 3D en France, va jouer un rôle intégrant dans le développement de son offre de services, notamment la publicité à fort impact, les accessoires pour l’événementiel et la PLV, et va permettre à Deko 3D de conquérir de nouveaux marchés.

« Il est important pour nous d’innover et d’être précurseurs sur le marché français. Nous allons pourvoir offrir à nos clients de nouvelles solutions de communication visuelle tout en restant compétitifs grâce à l’imprimante Massivit 1800. »

Gaspare Bugli, Directeur Commercial sur l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique chez Massivit 3D ajoute : « A l’exemple de Deko 3D, nous constatons que de plus en plus d’imprimeurs intègrent nos solutions dans leurs ateliers d’impression. Par conséquent, les entreprises qui avaient l’habitude de refuser des projets peuvent s’équiper de notre technologie pour réaliser des projets en 3D et ainsi développer leur activité et augmenter leurs revenus », conclut-il.