CURA 3.0 : Ultimaker met à jour son célèbre logiciel

logiciel cura 3 ultimaker

Fabricant néerlandais d’imprimantes 3D, Ultimaker a mis à jour son célèbre logiciel CURA. Aujourd’hui utilisé par des millions de makers à travers le monde et recommandé par de nombreux constructeurs, le logiciel d’impression open source a subi plusieurs améliorations visant à optimiser et élargir ses performances. Elément clef d’une bonne impression, le logiciel de slicing revient dans une version optimisée dénommée Ultimaker Cura 3.0 (Cura prend officiellement le nom d’Ultimaker). La première mise à jour dévoilée à l’occasion du TCT Show, vise les entreprises qui pourront désormais développer des flux de travail personnalisés grâce à l’intégration d’autres logiciels CAO et d’ingénierie. Ainsi Ultimaker Cura pourrait être utilisé en combinaison avec des applications CAO telles que Siemens NX et SolidWorks.

« Ultimaker Cura ouvre la voie au développement de plugins tiers qui garantissent une intégration transparente des flux de travail »

« Les conceptions créées dans Siemens NX peuvent être transmises à Ultimaker Cura en un clic. Si un design est modifié dans Siemens NX, il peut être mis à jour dans Ultimaker Cura en cliquant à nouveau sur le bouton. Ce plugin est compatible avec Siemens NX 10 et 11. » Explique Ultimaker. « Nous sommes fiers de fournir des solutions prêtes pour l’avenir. Ultimaker Cura ouvre la voie au développement de plugins tiers qui garantissent une intégration transparente des flux de travail avec les logiciels CAO standards afin de rendre l’impression 3D encore plus accessible. » A a déclaré Paul Heiden Vice-président principal de la gestion des produits chez Ultimaker.

Le logiciel revient également avec une interface utilisateur plus épurée, une nouvelle palette de couleurs et des curseurs intuitifs pour contrôler plus de 200 paramètres d’impression. A ce propos de nouveaux réglages font leur apparition (Skin Removal Width, Skin Expand Distance, Extra Skin Wall Count), visant à réduire le phénomène de stringing, améliorer la précision et la vitesse d’impression. Le temps de mise en route est également réduit de moitié.

Parmi les autres fonctionnalités, citons également « PVA gradual support » (voir photo ci-dessous), une fonction permettant de réduire le temps d’impression des matériaux de support en optimisant le remplissage, réduisant par la même occasion le temps de dissolution.

A toutes ces améliorations viendra prochainement s’ajouter « Cura Connect ». Annoncée pour le 7 novembre prochain, cette nouvelle fonction permettra de gérer plusieurs imprimantes 3D à la fois, de planifier, mettre en attente et surveiller les impressions. Seuls les modèles Ultimaker 3 et UM3 Extended, sont concernés, car équipés de la WIFI nécessaire pour le pilotage à distance.

Fonction PVA gradual support : A gauche pièce imprimée avec Cura 2.6, à droite avec Cura 3.0.