Winsun accepte de fournir 100 imprimantes 3D à l’Arabie Saoudite pour 1,5 milliard de dollars !

Fort de son coup d’éclat en 2016 avec la construction à Dubaï des premiers bureaux imprimés en 3D, la firme chinoise Winsun conforte sa présence au Moyen Orient avec la signature d’un énorme contrat de 1,5 milliard de dollars avec l’entreprise saoudienne Mobty Contracting Co. Selon les termes de l’accord, Winsun louera 100 imprimantes 3D à Mobty pour la construction de 1,5 million de logements correspondant à 30 millions de m2.

C’est le roi d’Arabie saoudite Salman bin Abdulaziz al Saud, qui a supervisé ce contrat pharaonique à l’occasion de sa première visite d’état en Chine le 15 mars dernier. Cet accord vise notamment à répondre à la grave crise de logement qui frappe depuis quelques années l’Arabie Saoudite où plus de 70 % des Saoudiens ne sont pas propriétaires de leur logement. A ce titre le vise président de Winsun Ma Yi He a participé la semaine dernière au Saudi-China Investment Forum (forum d’investissement chinois), pour rencontrer la famille royale saoudienne et plusieurs ministères du pays.

Selon l’accord Winsun fournira les machines ainsi que le support technique et l’accès à leur plateforme en ligne. Mobty a souligné les nombreux atouts de son système, notamment sa capacité à réduire considérablement le temps de construction et le coût de la main d’oeuvre (jusqu’à 50 %), mais aussi la réduction des déchets de construction par apport aux techniques traditionnelles. L’utilisation de matériaux écologique et les délais très courts de construction sont particulièrement adaptés au climat désertique de l’Arabie saoudite, qui posent fréquemment des problèmes aux méthodes de construction classiques.

Ce contrat intervient quelques semaines après la signature d’une autre accord portant sur la construction de 17 immeubles de bureaux à Dubaï. La firme chinoise s’est engagé à livrer les 100 équipements dans les six prochains mois.