Pâtes imprimées en 3D : Barilla dévoile les gagnants de son concours de design

pâtes imprimées en 3D

Design Nénuphar

En 2015, à l’occasion de l’exposition universelle de Milan, Barilla avait présenté des créations étonnantes issues de son imprimante 3D à pâtes. Deux ans plus tard, le géant italien continue d’explorer le potentiel de l’impression 3D en dévoilant les gagnants de son dernier concours de design. Impliquant 680 designers du monde entier dont plusieurs universités prestigieuses, ce challenge dénommé SMART PASTA, visait à concevoir de nouvelles formes de pâtes à imprimer en 3D. Parmi les 1200 projets présentés à Barilla, c’est celui du jeune designer italien Andreas Anedda qui remporte la palme avec son design en forme de « Turbine ». Inspirée des célèbres fusilli, cette création se présente sous la forme d’une magnifique spirale dont les lames permettent de capturer la sauce.

La deuxième place du concours revient à un participant allemand du nom de Cornelius Comann. Fort de sa formation artistique à l’Akademie Regensburg (Académie des arts), ce designer a imaginé un design très élégant en forme de nénuphar. Non seulement la pâte peut flotter sur la soupe, mais elle peut être remplie avec différents ingrédients. La taille peut être modifiée pour différents effets, comme un grand lys flottant sur un bol de soupe ou plusieurs petites fleurs dans une assiette.

Turbine

Autre designer italien, Marco Ferrario monte sur la troisième marche du podium avec sa Pignabarilla. Inspirée des pommes de pin et des fleurs, cette création a été décrite par les membres du jury comme agréable à la vue et délicate en bouche. Son design répond à plusieurs critères essentiels qui font une bonne pâte : Il garde la sauce, la libère au bon moment, et son épaisseur est parfaite pour cuisiner.

Le concours de Barilla souligne une fois de plus la faculté l’impression 3D à créer des formes très complexes et de personnalisation; même avec des aliments. Si l’agroalimentaire reste très en retard par apport à d’autres domaines d’applications, le marketing et la personnalisation du produit sont les premières applications les plus probables dans ce secteur. Développée en collaboration avec l’institut de recherche néerlandais TNO, l’imprimante 3D de Barilla vise dans un premier temps à équiper les magasins et les restaurateurs.

Pignabarilla

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn