La plus grande imprimante 3D de construction en Arabie Saoudite

COBOD

COBOD International, une société danoise spécialisée dans la construction 3D, révèle avoir vendu une imprimante 3D BOD2 à la société de construction saoudienne Elite for Construction & Development CO. Le système qui sera livré en Arabie Saoudite en mai prochain, serait capable d’imprimer des bâtiments jusqu’à 27 mètres de long sur 12 m de large et 9 m de hauteur. Un record mondial selon COBOD International. Toujours sur le papier, avec cette imprimante des bâtiments de trois étages de plus de 300 m² par étage pourraient être réalisés en une seule fois.

La BOD2 n’est pas le premier système de construction 3D acheté par l’Arabie Saoudite. En 2017, l’entreprise saoudienne Mobty Contracting Co avait signé un contrat pharaonique de 1,5 milliard de dollars avec la firme chinoise Winsun. L’accord portait sur la location de 100 imprimantes 3D.

Pour répondre à la grave crise de logement qui frappe depuis quelques années le pays (plus de 70 % des Saoudiens ne sont pas propriétaires de leur logement), les autorités saoudiennes ont en effet décidé d’investir massivement dans la fabrication additive. L’impression 3D et sa capacité à réduire considérablement le temps de construction (jusqu’à 50%), pourrait en effet aider l’Arabie Saoudite à atteindre son objectif de construction de 1,5 million de logements dans les 10 prochaines années.

« Elite For Construction & Development Co sera en mesure de réaliser des projets de construction jusqu’alors impensables… « 

Bod2

extrusion de béton avec Bod2

« Nous sommes très fiers de recevoir cette commande de l’Arabie saoudite, ce qui confirme une nouvelle fois que notre imprimante de construction BOD2 3D de deuxième génération est sans équivalent. » A déclaré le PDG de COBOD International Henrik, Lund-Nielsen. « La taille de la nouvelle imprimante est impressionnante. Il s’agira de loin de la plus grande imprimante de construction 3D jamais réalisée. Avec cette imprimante, Elite For Construction & Development Co sera en mesure de réaliser des projets de construction jusqu’alors impensables pour une imprimante de construction 3D. Par rapport au bâtiment BOD que nous avons construit, il est clair que Elite for Construction & Development Co. étend l’impression de construction 3D à de nouveaux territoires. »

COBOD International est en réalité une filiale créée par la société Printhuset, un revendeur d’imprimantes 3D de bureau basé à Copenhague. Sa première construction, largement couverte par les médias internationaux en 2017, était un bureau de 50 m2 baptisé BOD (Building on Demand). Il s’agissait à l’époque du premier bâtiment d’Europe imprimé en 3D.

Version améliorée de la BOD1, la BOD2 est un système de construction 3D modulable basé sur l’utilisation d’un bras robotique monté sur un portique. Sa vitesse de d’impression jusqu’à 1 mètre par seconde en ferait également l’imprimante de construction la plus rapide au monde. L’utilisation d’une buse carrée plutôt que ronde comme c’était le cas avec son aînée, permettrait en outre une finition de surface plus lisse.

En terme de matériau, la BOD2 est capable d’imprimer des mortiers (avec une taille de particule maximale inférieure à 8 mm), mais également avec du béton classique d’une granulométrie allant jusqu’à 8-12 mm. Son caractère open-source lui permet d’imprimer avec différents matériaux et formulations de béton.

COBOD International intéresse d’autres pays du Moyen-Orient. On apprend que la société a également signé un accord de distribution avec 3DVinci Creations, un bureau de service d’impression 3D basé à Dubaï. Da Vinci Creations vendra les systèmes de construction COBOD aux Emirats arabes unis. L’accord de distribution entre les deux sociétés s’inscrit dans le projet « Dubaï 3D Printing Strategy » de Dubaï qui vise à imprimer 25% de ses bâtiments neufs à l’horizon 2025. Les premières constructions 3D ont été réalisées en 2016. Il s’agissait de bureaux destinés à la Dubaï Future Foundation imprimés par Winsun.

bureau imprimé en 3D The Bod

The BOD