Une chocolaterie réinvente ses tablettes grâce à l’impression 3D

En décembre dernier, la Chocolaterie Weiss lançait un concours original visant à redesigner la traditionnelle tablette de chocolat que nous connaissons tous. Un défi lancé à Lynkoa une communauté en ligne francophone de designers et de concepteurs 3D, familier de ce genre de challenge. Le concours portait sur 2 aspects à savoir : la modélisation d’une tablette au design innovant et la modélisation du moule correspondant. Au terme de ce concours de design culinaire de 2 mois, Weiss a fini par élire les 5 tablettes gagnantes parmi 66 propositions soumises à son jury. Les prototypes des tablettes ainsi que les moules en silicone ont été imprimés, puis exposés à la Biennale Internationale Design de Saint Etienne sur le stand Labo de Weiss les 21 et 22 mars derniers.

« c’est tout naturellement que nous avons fait appel à la communauté Lynkoa pour imaginer le design de la tablette des Ateliers Weiss »

« Pour nous Chocolaterie Weiss qui plaçons le consommateur au cœur de notre démarche d’innovation, c’est tout naturellement que nous avons fait appel à la communauté Lynkoa vivier de ressources créatives indépendantes, pour imaginer le design de la tablette des Ateliers Weiss. Ce concours nous a véritablement permis de sortir des sentiers battus et de créer de la valeur grâce à la variété, richesse et créativité des nombreuses propositions reçues de la part de profils tous très différents les uns des autres. » a déclaré Amaelle Staron, chef de produit Chocolat Weiss.

impression tablette


chocolat1

« Le recours à cette technologie nous a permis d’être très réactifs et de répondre à nos contraintes de délai »

Les créations ont été présentées aux visiteurs afin de recueillir leurs impressions et déterminer ainsi quel sera le moule définitif pour les tablettes des Ateliers Weiss. Le chocolatier qui jusqu’alors n’avait jamais fait appel à l’impression 3D, a confié cette tâche à Myfrenchprotos, start-up basée en Ardennes spécialisée dans le prototypage rapide. « Le recours à cette technologie nous a permis d’être très réactifs et de répondre à nos contraintes de délai. » A déclaré Amaelle Staron brand manager de Chocolat WEISS.

Les tablettes gagnantes ont été imprimées en 2 séries à raison de 3 heures d’impression par pièce. Les prototypes imprimés ont servi d’empreintes pour la fabrication de contre-moules en silicone. L’imprimante 3D utilisée par Myfrenchprotos est le modèle Objet 30 Pro de Stratasys, machine fonctionnant sous la technologie Polyjet (photopolymérisation). Côté matériaux, les tablettes ont été imprimées sur une résine acrylate et les moules sur un silicone.

Les gagnants du concours qui ont remporté chacun la somme de 300 €, devront patienter encore quelques semaines avant de savoir quelle tablette a été la mieux notée par le public. L’ouverture des ateliers Weiss est prévue pour début 2016. Les clients pourront assister en direct à la confection de leur tablette et personnaliser leur chocolat en choisissant les ingrédients.

  • Le modèle Objet30 Pro utilisé par Myfrenchprotos coûte environ 32 000 €.

Les autres tablettes gagnantes

chocolat1

chocolat2

Articles relatifs aux confiseries

Choc Edge dévoile une imprimante 3D chocolat 2 fois moins chère
CocoJet : une nouvelle imprimante 3D à chocolat
Une boutique new-yorkaise propose d’imprimer vos bonbons en 3D