Osteo3D démocratise l’impression 3D pour la médecine

un nouveau service appelé osteo3d

Cerveau, vertèbre ou encore cœur imprimé en 3D… La médecine use de plus en plus de l’impression 3D pour concevoir des guides chirurgicaux, des prothèses ou des implants. Malgré cette tendance, aujourd’hui peu d’hôpitaux sont encore équipés d’imprimantes 3D et ont le personnel formé à cette technologie. Fort de ce constat et face à la demande croissante des chirurgiens pour ce genre d’applications, Amin Torabi, fondateur du premier FabCafé en Allemagne, a eu l’idée de créer une plateforme spécialisée en ligne. Propulsée par df3d et baptisée Osteo3D, elle permet aux professionnels de santé du monde entier de télécharger leur scan ou leur IRM pour les convertir en fichiers 3D imprimables. Une fois imprimées, les pièces sont livrées directement aux hôpitaux ou aux cabinets des médecins.

Jusqu’alors réservée à des établissements médicaux privilégiés, l’impression 3D tente donc à se démocratiser à travers ce genre d’initiatives. Grâce à cette plateforme en ligne, les médecins peuvent désormais commander des implants personnalisés ou des modèles 3D,  ces derniers pouvant soit faire office de guides chirurgicaux, soit être utilisés à des fins éducatives dans des écoles de médecine.

Reportage de TF1 montrant les applications possibles dans le domaine de la médecine.