My Human Kit bientôt récompensé par Google ?

nicolas huchet

Nicolas Huchet et sa dernière prothèse imprimée en 3D

Google Impact Challenge, concours visant à récompenser les projets innovants portés par des associations, a retenu la candidature de My Human Kit. L’association rennaise fait partie des 10 projets retenus par Google.org, sur plus de 280 candidatures françaises déposées. A l’issue de la finale qui aura lieu le 8 octobre prochain à Paris, 4 associations recevront 500 000 € chacune.

Créée par Nicolas Huchet, My Human Kit est une association issue du projet Bionicohand lancé en 2012. A l’origine, celui-ci visait à fabriquer des prothèses myoélectriques améliorées et bon marché, à partir de matériel open source et d’impression 3D. Aujourd’hui 5 prototypes de prothèses et d’aides techniques (prothèse de membre, gant sonar, fauteuil roulant, outil de sensation médicale pour malentendants et prothèse auditive) ont été testés et validés. Le jeune rennais de 31 ans espère d’ici 2 ans, rendre ces prototypes fonctionnels pour les distribuer physiquement et disponibles en téléchargement. Les personnes en situation de handicap pourraient ainsi fabriquer elles-mêmes leur prothèse, ou avec l’aide de fablabs.

« Handilab » est le prochain projet de l’association. Un fablab destiné à valoriser les personnes handicapées et à fabriquer des solutions bon marché à partir de technologies open source. Le laboratoire d’électronique du Centre Mutualiste de Rééducation de Kerpape serait également partenaire du projet.
myhumankit

My Human Kit travaille également sur un projet de partenariat avec le réseau mondial de Fablabs, pour mettre à disposition des prototypes physiques dans plus de 30 pays. Designers, ingénieurs et particuliers pourraient ainsi fabriquer des prothèses à la demande.

Pour soutenir My Human Kit et découvrir les 10 autres projets retenus pour la finale, cliquez ici. Un premier gagnant sera élu par les internautes et les trois autres par un jury composé de 7 personnes, parmi lesquelles Bernard Kouchner, le professeur Alain Deloche ou encore Nick Leeder…