CEAD développe une imprimante 3D géante pour la construction navale

imprimante 3D CFAM pour l'industrie navale

Faisant échos au dernier classement de Primante 3D sur les plus grandes imprimantes 3D françaises, une nouvelle solution d’impression 3D très grand format s’apprête à voir le jour aux Pays-Bas. Créée en 2014 par Maarten Logtenberg et Lucas Janssen, deux anciens fondateurs de Leapfrog, la société néerlandaise CEAD a en effet développé une imprimante 3D géante pour la construction de très grandes pièces pour les secteurs maritimes et des infrastructures. Dénommé CFAM pour « Continuous Fiber Additive Manufacturing », ce système d’impression 3D composite reprend un procédé utilisé notamment par Markforged qui consiste à ajouter des fibres en cours d’impression pour renforcer les pièces.

Selon CEAD, sa première machine sera en mesure d’imprimer des pièces jusqu’à 4 x 2 x 1,5 mètres ! La société promet en outre un rendement très élevé, soit une vitesse de fabrication d’au moins 15 kg / h. La société affirme avoir largement dépassé cet objectif, en développant une extrudeuse capable d’imprimer 25 kg de matière par heure. Côté matériaux, l’imprimante 3D fonctionnera à partir de granulés standards comme l’ABS et le PLA mais aussi des plastiques plus techniques comme le PP, PET et PEEK.

Cette énorme machine dont le premier prototype est annoncé pour mi-2018, a trouvé son premier client : la société néerlandaise Polyproduct. Spécialisée dans le maritime, l’entreprise utilisera la CFAM pour fabriquer des produits à grande échelle sans moules ni outils, mais aussi des prototypes. La fibre de renfort appliquée pendant l’impression devrait donner aux produits de Poly Products la résistance nécessaire pour être utilisée pour des applications maritimes. Autre client, la société d’ingénierie et de conseil maritime Royal Roos, qui utilisera le système CFAM pour réduire le poids de ses navires en utilisant des produits composites imprimés. L’entreprise entend ainsi développer un service d’ingénierie dédiée à l’impression 3D composite à grande échelle.

Dans le but de fournir une solution complète capable d’assurer aussi la finition des objets imprimés en 3D, CEAD déclare travailler sur le développement d’une machine CNC 5 axes qui sera combinée à son imprimante 3D.

CEAD s’ajoute aux initiatives prometteuses qui pourraient bouleverser l’industrie maritime et navale. Toujours aux Pays-Bas, en décembre dernier, une hélice de navire imprimée en 3D par RAMLAB passait avec succès tous les tests opérationnels.