Chine : Le français 3D Ceram s’associe à une université et conclut la vente d’une Ceramaker 900

imprimante 3d céramique

Après l’ouverture de son capital au japonais Sinto, le spécialiste français de l’impression 3D céramique 3DCeram, continue d’étendre ses activités en Asie via un nouveau partenariat avec la prestigieuse South China University of Technology. A travers ce rapprochement, professeurs et étudiants chinois pourront ainsi se former à l’impression 3D céramique et aux applications avancées céramiques via l’imprimante CERAMAKER® 900, construite et fabriquée à Limoges par 3DCeram.

En Chine, le marché de l’impression 3D est en perpétuelle progression et enregistre une croissance de 40% par an depuis 2010. Le gouvernement chinois a également investi en masse en débloquant un plan de financement de près de 245 M$ dans le secteur, avec l’ambition d’innover et de devenir le leader de cette technologie.

Installée à Wuhan depuis fin 2016, la filiale chinoise de 3DCeram poursuit ses partenariats avec les universités de l’Empire du Milieu et annonce la vente d’une nouvelle CERAMAKER® 900, son imprimante 3D céramique, à l’université South China University of Technology, située à Guangzhou, dans le Sud de la Chine. C’est la troisième imprimante de 3DCeram qui s’exporte en Chine, la première est installée, depuis décembre 2016 chez Shenzhen Sunshine Laser Industry, une importante société chinoise cotée en bourse (Shenzhen) spécialisée dans les technologies laser de précision, la seconde a rejoint l’Université de Shandong, en juin 2017.

Christophe Chaput et Richard Gaignon (crédit photo: Stéphane Lefèvre)

« se former à l’impression 3D céramique ainsi qu’aux multiples applications biomédicales »

Grâce à sa filiale chinoise, 3DCeram concrétise ses ambitions de conquête du marché sino-asiatique et répond directement aux besoins commerciaux et techniques du marché chinois en matière d’impression céramique 3D, via son catalogue de produits en distribuant la gamme céramique 3DMix ainsi que ses imprimantes CERAMAKER® ‘Made in France’.

South China University of Technology est une université très réputée en Chine. Pour cette université scientifique internationale, ce partenariat avec 3DCeram élargit son offre de formation autour de l’impression 3D : en investissant dans l’achat d’une imprimante CERAMAKER® 900, l’université est désormais en mesure de former ses futurs ingénieurs aux besoins du marché chinois en matière d’impression 3D céramique.

« Cette collaboration va permettre aux chercheurs et à leurs étudiants, dont les projets de recherche sont dédiés aux matériaux biomédicaux, de se former à l’impression 3D céramique ainsi qu’aux multiples applications biomédicales rendues possibles avec la gamme de production CERAMAKER® 900, conçue et fabriquée à Limoges par 3DCeram. » Commente 3DCeram.

La CERAMAKER® 900 servira principalement aux recherches de l’équipe du secteur biomédical dirigée par Madame Yingjun WANG, Academician of China Engineering Academy et présidente de cette université. Les travaux aideront le secteur biomédical à fabriquer des os artificiels et des prothèses. En exploitant la technologie d’impression 3D SLA de 3DCeram, les étudiants et chercheurs de l’université pourront produire, sur mesure ou en petites séries, des substituts osseux (cages inter-vertébrales et cales d’ostéotomie-tibiale) et des implants crâniens et maxillaires.

« ce rapprochement prestigieux pérennise notre savoir-faire technologique en Asie »

La Chine bénéficie d’une grande renommée sur le marché de l’impression 3D et est devenue en quelques années un acteur précurseur de cette technologie de pointe. Pour Richard Gaignon, co-dirigeant de 3DCeram : « Le marché chinois représente un axe de développement prioritaire pour notre société et, après la collaboration avec l’université de Shandong, ce second partenariat avec la South China University of Technology de Guangzhou concrétisent nos efforts en Chine. Au-delà du succès commercial, ce rapprochement prestigieux pérennise notre savoir-faire technologique en Asie. En tant que pionnier de l’impression 3D céramique, ce nouveau contrat marque aussi la confiance de nos partenaires chinois en faveur de nos procédés technologiques, uniques et éprouvés. L’innovation reste le fil conducteur de notre stratégie de conquête. »

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn