Ford dévoile un centre de fabrication de pointe et des pièces imprimées de Mustang

centre de fabrication de pointe

Comme nombre de constructeurs automobiles, Mercedez Benz, Volvo ou encore Renault Trucks, Ford mise sur les nouvelles technologies pour accélérer son innovation. C’est pourquoi le géant américain a dépensé 45 millions de dollars pour un centre de fabrication de pointe situé dans le canton de Redford, dans le Michigan.

Dans ce centre, Ford imprimera des pièces pour la prochaine voiture de sport Ford Mustang Shelby GT 500 afin de réduire les coûts. Ouverte depuis peu, l’usine de 135 000 m² intègre l’impression 3D, des robots collaboratifs (cobots), la fabrication numérique et la réalité augmentée pour « propulser l’industrie automobile dans une nouvelle ère. »

Ford dispose de 23 imprimantes 3D (dont Stratasys, EOS, HP…) et travaille avec 10 entreprises de fabrication 3D sur divers matériaux, dont le nylon et le carbone. Selon Ford une application en cours de développement pourrait permettre à l’entreprise d’économiser plus de 2 millions de dollars.

On apprend que la future Mustang Shelby GT500 comportera deux pièces différentes imprimées en 3D dans son système de freinage, et que l’impression 3d est utilisée sur des chaînes de montage pour assembler plus rapidement, notamment le Ranger 2019.

« Aujourd’hui, nous réinventons la chaîne de montage de demain »

Robot collaboratif (crédit photo Mandi Wright)

Imprimante 3D Carbon

Parmi les autres technologies on retrouve aussi la réalité augmentée qui aide les ouvriers de montage à assembler des pièces complexes. En utilisant les lunettes de réalité virtuelle, les utilisateurs peuvent tenir une partie réelle tout en visualisant le modèle 3D du composant.

« Il y a plus de 100 ans, Ford a créé la chaîne de montage mobile, transformant ainsi de manière décisive la production de masse des véhicules. » A déclaré Joe Hinrichs , président des opérations mondiales de Ford ». « Aujourd’hui, nous réinventons la chaîne de montage de demain. Les technologies dont nous n’avons jamais rêvé sur grand écran, afin d’accroître notre efficacité et notre qualité de fabrication. »

30 ans après l’acquisition de sa première imprimante 3D en 1988, Ford compte désormais 90 machines produisant des pièces et des outils dans le monde entier. Sur le terrain, les employés, en collaboration avec des experts cherchent des moyens d’économiser du temps et de l’argent pour la société, notamment en imprimant des pièces de rechange pour que les lignes continuent de fonctionner au lieu d’attendre la fabrication de pièces pendant des semaines.