La technologie CLIP de Carbon3D désormais disponible sur Sculpteo

Carbon3D

Le service d’impression 3D en ligne Sculpteo, propose depuis ce mardi la technologie CLIP développée par l’américain Carbon3D. La start-up française fait partie d’un groupe très sélect de quatre entreprises, sélectionnées pour appliquer et tester le procédé d’impression 3D ultra-rapide développé par la firme californienne. Mise au point par le Professeur Edward Samulski et le Dr Alex Ermoshkin, CLIP (Continuous Liquid Interface Production Technology) est une nouvelle technologie d’impression 3D révolutionnaire capable d’imprimer 25 à 100 fois plus rapidement que l’existant.

Dévoilée l’année dernière à l’occasion de la conférence TED de Vancouver, ce procédé inspiré du personnage T-1000 de Terminator 2, fonctionne selon une technique de photopolymérisation. La technologie CLIP utilise une lumière UV pour durcir une résine photosensible, associée à un système d’oxygénation qui permet de bloquer le processus de solidification à certains endroits. Ainsi les objets sont imprimés en un seul bloc et non couche pas couche comme c’est le cas avec les autres procédés d’impression 3D.

imprimante 3d carbon3d

A l’image d’Autodesk mais aussi Google Ventures et son apport de 100 millions $, les investisseurs se sont bousculés pour financer Carbon3D. La technologie CLIP a également été testée par plusieurs bêta-testeurs dont le géant américain Ford qui aurait déjà produit plusieurs pièces prototypes, comme des passe-câbles pour sa focus électrique et d’autres encore pour son Ford Transit Connect. Dans le cadre son partenariat exclusif avec Carbon3D, le département R&D de Sculpteo a également développé de nouvelles résines compatibles avec l’imprimante 3D pour faire du prototypage.

Les matériaux ont été conçus pour répondre aux principaux besoins d’ingénierie

« Elles permettent de prototyper une grande variété de produits (de la pièce mécanique résistante à l’effort aux joints d’étanchéité en passant par les flacons souples) à une très haute résolution, mais aussi de réaliser des pièces de production. Les matériaux ont été conçus pour répondre aux principaux besoins d’ingénierie : depuis l’élongation et la résilience attendue sur un élastomère injecté à la résistance en température d’un composite nylon-verre. » A déclaré Sculpteo dans son communiqué.

Sculpteo qui est pour le moment le seul service d’impression 3D en ligne à détenir cette imprimante 3D, à créé une liste d’attente pour les clients qui souhaiteraient tester cette technologie.  Pour rejoindre le programme pilote CLIP, il suffit de se rendre sur le site (cliquer sur le lien en haut) puis de s’inscrire par mail. Sculpteo procédera alors à un tirage au sort. Les objets imprimés seront envoyés depuis son usine de Californie à San Leandro, pour un coût environ 50% plus élevé que les autres procédés proposés sur la plateforme.

Les trois autres partenaires sélectionnés par Carbon3D sont des services d’impression 3D américains : CIDEAS, Technology House et WestStar Precision. « Nous sommes ravis de collaborer avec eux et d’offrir un accès élargi à CLIP pour découvrir davantage les possibilités d’application de notre technologie« , a déclaré Joseph DeSimone PDG de Carbon3D.

impression 3d ford

Pièces imprimées par les ingénieurs de Ford


Articles relatifs à Carbon3D

Autodesk investit 10 millions $ dans Carbon3D
Carbon3D et Kodak signent un partenariat
Carbon3D lève 100 millions $ auprès de Google Ventures !

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn