Un matériau d’impression 3D fabriqué à partir de pneus usagés

pneu-impression-3d

A l’image des nombreuses initiatives apparues ces deux dernières années combinant impression 3D et écologie, la start-up californienne Emerging Object a récemment dévoilé un nouveau matériau pour imprimante 3D fabriqué à partir de pneus recyclés. Fondée par les architectes Ronald Rael et Virginia San Fratello, cette société spécialisée dans l’innovation décorative et la recherche de nouveaux matériaux, promeut l’utilisation de matériaux propres dans les techniques de fabrication par impression 3D.

La start-up s’était ainsi illustrée il y a tout juste un an, à travers la fabrication d’un pavillon entièrement imprimé en 3D à partir de sel récolté dans la baie de San Francisco, et d’autres pièces grands formats imprimées à partir de papier, de bois ou encore d’argile. Fidèle à sa démarche, Emergin Object a donc développé un nouveau matériau vert, conçu cette fois ci à partir de pneus usagés. Outre la quantité phénoménale de pneus jetés chaque année aux Etats-Unis (259 millions), la présence de métaux et de matériaux non biodégradables dans leur composition, rendent leur recyclage très compliqué.

pneus

Ainsi, Emergin Object s’est associée à Lehight Technologies, une société américaine spécialisée dans la fabrication de poudre de caoutchouc micronisé. Cette entreprise recycle les pneus grâce à un système de cryo-broyage, une alternative au broyage conventionnel du caoutchouc, qui consiste à fragiliser le pneu avec de l’azote liquide. Le caoutchouc est ainsi amené à sa température de transition vitreuse permettant ainsi d’obtenir de plus fines particules, une courbe de distribution plus étroite et un meilleur rendement.

« faire du mobilier d’extérieur imprimés en 3D et des panneaux muraux »

Pour illustrer les qualités de leur nouveau matériau d’impression 3D, Emerging Object a imprimé une pièce baptisée “Rubber Pouff”, un objet polyvalent imprimé en 8 morceaux, pouvant servir aussi bien de tabouret que de sculpture décorative. La surface perforée et la texture molle et rembourrée, de The Rubber Pouff pourrait permettre de fabriquer du mobilier d’extérieur ou des panneaux acoustiques absorbants. « Nous envisageons l’utilisation de ce matériau pour faire du mobilier d’extérieur imprimé en 3D et des panneaux extérieurs tels que les panneaux muraux qui peuvent être utilisés à des fins acoustiques et sonores. »

emerging-object