Le marché de l’impression 3D à 16 milliards de dollars !

étude sur les prévisions pour le marché de l'impression 3D

Les prévisions sur le marché de l’impression 3D sont à l’image de cette technologie : à la fois multiples et prometteuses. Après les rapports de Lux Research et Wohlers Associates, le cabinet américain Canalys publie une étude selon laquelle le marché pourrait s’établir à 2,5 milliards de dollars à l’horizon 2014.  Le rapport prévoit un taux de croissance de plus de 500% d’ici 2018 soit 16,2 milliards de dollars et 45,7 % par an.  « C’est un marché avec un énorme potentiel de croissance maintenant que les principaux obstacles de cette technologie ont été traités», a déclaré Tim Shepherd analyste principal de Canalys.

«Beaucoup de progrès ont été fait, la technologie est désormais plus rapide. Celle-ci offre plus de polyvalence dans les matériaux et les couleurs, les finitions sont meilleures. Les prix sont également en baisse, rendant cette technologie ouverte à  une large variété d’utilisateurs, d’entreprise et des consommateurs. L’impression 3D est devenue une technologie établie pour produire des prototypes et des modèles de toutes sortes de produits. Comme celle-ci arrive à maturité, il existe un potentiel évident et important dans de nombreux secteurs, tels que l’ingénierie, l’architecture, l’aérospatiale, la défense, et le médical (en particulier dans la fabrication de prothèses personnalisées).»

economie en plein essor

A court terme, Canalys prévoit une croissance considérable sur les services d’impression. Cette tendance se justifie selon le cabinet par trois facteurs majeurs : son potentiel de personnalisation, sa capacité à fabriquer localement et donc à diminuer la logistique et son caractère écologique. En effet l’impression 3D est une technologie moins énergivore que les techniques traditionnelles et produit moins de déchets.

«Compte tenu de ces avantages il ne fait aucun doute que ce marché est fixé pour une croissance forte et significative»

Selon Canalys le marché des imprimantes 3D a augmenté de 109% en 2013 à 711 millions de dollars et devrait croître de 79 % en 2014 pour s’établir à 1,3 milliard de dollars. Une croissance justifiée par l’augmentation des volumes de ventes  et des livraisons de consommables comprenant les matériaux d’impression et les matériaux de support.

Tim Shepherd estime que l’impression 3D est arrivée à son point d’inflexion. Un marché qui selon lui évolue très rapidement mais qui en est encore à ses balbutiements. « Attendez-vous à voir de nouveaux entrants sur ce marché, y compris des géants comme HP. Des barrières tombent et de nouvelles utilisations émergent, la technologie s’améliore et va attirer de nouveaux investisseurs. C’est un marché qui va être très différent dans les cinq ans à venir. »

Continuer la lecture