Etihad Airways s’associe à EOS pour imprimer en 3D des pièces intérieures de cabine

Etihad Airways continue de miser sur l'impression 3d

La compagnie aérienne nationale des Émirats arabes unis Etihad Airways, continue d’avancer un grand pas vers l’impression 3D. Sa division Etihad Airways Engineering, premier fournisseur de services de maintenance, de réparation et de révision pour l’industrie de l’aviation (MRO) au Moyen-Orient, a signé un accord de partenariat avec EOS pour la production de pièces intérieures de cabine par fabrication additive polymère.

Depuis 1 an, la compagnie aérienne multiplie les partenariats pour introduire l’usage de l’impression 3D dans la fabrication de ses cabines d’avion. Sa collaboration avec Siemens AG et Strata Manufacturing PJSC par exemple, a donné lieu à la première pièce imprimée en 3D et certifiée pour intérieur d’avion. Il s’agissait de cadres plastiques entourant les écrans vidéos des cabines.

Conclu dans le cadre du Grand Prix de Formule 1 Etihad Airways d’Abu Dhabi le week-end dernier, le partenariat avec EOS permettra à Etihad Airways Engineering de produire des pièces aéronautiques sur son site d’Abu Dhabi. Les personnes venues assister à la course ont pu voir un exemple d’aile avant de voiture de Formule 1 imprimée en 3D en grandeur réelle et discuter avec des spécialistes de l’impression 3D.

« la fabrication additive s’imposera comme une technologie incontournable pour les composants des habitacles d’avion »

avion Etihad Airways

La phase initiale de cette collaboration, basée sur l’utilisation la technologie de fabrication additive d’EOS, consistera à qualifier les machines, processus et matériaux conformes aux exigences réglementaires du secteur aéronautique.

Suite à un processus de sélection structuré, les pièces destinées à l’habitacle seront produites par fabrication additive pour profiter des nombreux avantages de cette méthode : réparation optimisée, conceptions légères, délais réduits et options de personnalisation, notamment pour la modification des avions.

Bernhard Randerath, vice-président de la conception, de l’ingénierie et de l’innovation chez Etihad Airways Engineering, a déclaré : « Etihad investit constamment dans les nouvelles technologies et estime qu’à l’avenir, la fabrication additive s’imposera comme une technologie incontournable pour les composants des habitacles d’avion ainsi que pour d’autres domaines d’application dans le secteur aéronautique. « Dans notre secteur, la technologie est essentielle pour la conception et l’innovation. Etihad est fier d’œuvrer à la réalisation de son objectif : des habitacles entièrement imprimés en 3D. »

Une fois les étapes initiales terminées, Etihad Airways Engineering certifiera le processus de FA, poursuivra le développement des capacités de fabrication additive à l’aide de cette technologie et, avec EOS, développera, testera et qualifiera de nouveaux polymères. À long terme, Etihad prévoit de déployer la fabrication additive auprès de ses clients et de son vaste réseau d’entreprises.