Paris accueille son premier Maker Faire

organisation du premier évènement numérique dans la ville lumière et la deuxième fois en France

« Mais que faire » à Paris le week end du 21 et 22 juin ? La réponse est vous l’aurez compris (enfin j’espère) contenue dans ce jeu de mots quelque peu douteux… En effet la capitale va accueillir pour la première fois un Maker Faire. Face au succès rencontré à St Malo pour sa première édition en France, le concept voit désormais plus grand et s’exporte à Paris. Pour les non initiés, il s’agit d’un évènement où se retrouve une population bien particulière, des bricoleurs i-tech et des inventeurs réunis autour d’une même passion, celle du «faire soi même» (Do it yourself). Un festival où des MacGyver d’horizons divers se retrouvent pour échanger sur leurs dernières créations et imaginer le monde de demain. Il s’agit là de faire sortir la technologie des laboratoires de fabrication (fablab, techshops, hackerspace…) et de démontrer au grand public tout son potentiel créatif. Ainsi chaque visiteur peut découvrir toutes sortes d’objets détournés, transformés ou créés de toute pièce selon différentes méthodes et divers machines. Des objets impliquant l’utilisation de différentes technologies tels que des ordinateurs, de la robotique, de l’électronique, l’impression 3D…

fabrication artisanale dans la capitale, le festival des passionnés et des inventeurs des nouvelles technologies

Ce mouvement né il y a 8 ans en Californie a été par crée par le magazine américain Make. Comme son nom l’indique il s’agit d’un média Makers consacré aux Do It Yourself et au DIWO qui signifie Do It With Others (fais le avec les autres). Depuis le Maker Faire s’est exporté et internationalisé, le mouvement a été repris dans une douzaine de pays et connait maintenant un joli succès avec plus de 100 manifestations pour l’année 2013. Nul doute que l’impression 3D va aider à populariser et à faire connaitre encore un peu plus ce mouvement. Un juste retour des choses car l’imprimante 3D doit en partie sa démocratisation aux makers qui ont fait connaitre cette technologie à travers ses différents lieux de fabrications.

Participation, inscription

le concept do it yourself qui consiste à lutter contre l'obsolescence programmée, l'artisanat du futur

Point de sectarisme pour cet évènement, vous l’aurez donc compris il s’agit avant tout d’un lieu d’échange et de partage ou tout le monde est le bienvenu. Que vous soyez un particulier, une école, une association ou une entreprise, vous êtes invités à soumettre vos idées et vos projets.  Atelier, stand, conférence, démonstration… Toutes les initiatives seront étudiées par l’organisation, une fiche d’inscription est mise à votre disposition sur le site officiel. Les professionnels et les commerciaux auront  également la possibilité de vendre leurs objets ou de communiquer sur leurs entreprises. Un statut de Maker commercial leurs sera alors attribué pour 250 € HT de location de stand.

Pour le grand public, rendez vous le week end du 21 et 22 juin entre 10h00 et 19h00. Le prix d’entrée est fixé à 10€ pour les adultes, 5€ pour les – de 12 ans et gratuit pour les – de 6 ans. Les Makers pourront quand à eux se présenter les vendredi et samedi à partir de 7h00. La journée du vendredi 20 juin sera elle réservée aux scolaires.

Téléphone : +33 (0)1 53 35 50 00
Adresse : 5 rue Curial Paris, 75019 France

– Vidéo de la première édition à St Malo