Poietis et ses tissus imprimés en 4D bientôt sur les marchés US et japonais

modulab1

En décembre 2014, Poietis, société française spécialisée dans la Bio impression, faisait sensation en annonçant un accord exclusif et mondial pour exploiter une technologie unique d’impression 4D. 6 mois plus tard, la start-up bordelaise annonce la délivrance de deux brevets majeurs de sa technologie par l’Office américain des brevets (USPTO) et son homologue japonais (JPO) sur leur territoire respectif. Ces brevets dont Poeitis est titulaire des droits exclusifs d’exploitation et pour tous domaines d’applications, ont été déposés dans ces deux pays car ils représentent une grande partie du marché de la médecine régénératrice. Une délivrance qui vient valider 10 ans de recherches menés avec l’Inserm sur la fabrication de tissus vivants par impression 3D. « Cette délivrance est l’aboutissement des travaux menés initialement en collaboration avec des cliniciens de l’Inserm et l’Université de Bordeaux. Notre approche innovante ouvre la voie à la possibilité d’imprimer in vivo, c’est-à-dire directement sur un patient » déclare le Dr Fabien Guillemot, fondateur et président de Poietis.

En parallèle la société a lancé une levée de fond sur la plateforme Wiseed, visant à récolter 650 000 € pour industrialiser sa technologie. Une partie de cette somme servira à développer une bioimprimante de 3ème génération et l’autre à valider ses premiers tissus imprimés que Poietis espère pouvoir mettre sur le marché en 2017. Avec ce financement, l’entreprise qui compte déjà 9 salariés prévoit également d’embaucher 4 ingénieurs spécialisés en optique laser et en science de la vie. Un recrutement nécessaire, Poietis ayant six contrats de développement en vu avec des grands noms de l’industrie cosmétique et pharmaceutique.

Articles relatifs à Poietis

Poietis commercialise ses tissus imprimés en 4D
Poietis et BASF signe un accord de développement et de recherche
Le français Poietis réussit une levée de fond record de 2,5 M €